Lloyds relance TSB sur le marché de la banque de dépôt

le
0
LLOYD VEUT INTRODUIRE EN BOURSE 25% DE TSB
LLOYD VEUT INTRODUIRE EN BOURSE 25% DE TSB

par Matt Scuffham

LONDRES (Reuters) - Lloyds Banking Group a annoncé mardi qu'il comptait introduire en juin à la Bourse de Londres 25% environ du capital de sa filiale TSB, démarrant ainsi un processus dont les régulateurs britanniques espèrent qu'il renforcera la concurrence dans la banque de dépôt.

La banque britannique est tenue par l'Union européenne de vendre d'ici la fin 2015 les 631 agences composant le réseau de TSB en raison de l'aide publique reçue durant la crise financière de 2007 à 2009.

Toutefois, le nombre de titres qui seront placés lors de l'IPO correspond aux estimations les plus basses et des sources bancaires avaient dit la semaine dernière à Reuters que la mise à prix de TSB se ferait sans doute au-dessous de sa valeur comptable de 1,5 milliard de livres (1,85 milliard d'euros), ce qui impliquerait une perte pour Lloyds.

Cela témoigne d'un moindre intérêt des investisseurs pour les IPO britanniques ces derniers temps après le coup de feu du début d'année. C'est ainsi que la chaîne de magasins d'habillement Fat Face à repoussé la sienne la semaine dernière, tandis que l'assureur Saga a mis à prix son IPO dans le bas de la fourchette indicative.

Lloyds comptait vendre le réseau TSB à Co-operative Bank mais les propres déboires financiers de cet établissement ont fait capoter l'opération. La banque a alors décidé de faire revivre la marque TSB, que l'on n'avait plus vu en Grande-Bretagne depuis les années 90.

Parlementaires et régulateurs souhaitent l'apparition de nouvelles banques pour briser le monopole de cinq grands établissements qui contrôlent plus des trois quarts du marché des comptes courants et TSB apparaît comme un concurrent valable, exempte d'un passé parfois lourd chez ses concurrentes.

TSB, dont l'IPO devrait être bouclée fin juin, compte 4,5 millions de déposants, ce qui en fait le septième réseau bancaire britannique, avec une part de marché de 6%, un avantage non négligeable sur de futurs nouveaux entrants.

Lloyds a précisé mardi que TSB avait un ratio de capital Tier 1 de 17% environ, le plus élevé parmi les grandes banques britanniques.

Le conseil d'administration de TSB veut augmenter le bilan de l'établissement de 40% à 50% dans les cinq prochaines années et, compte tenu de l'accent mis sur la croissance, ne compte pas verser de dividende avant 2017, a dit son directeur général Paul Pester.

Au 31 mars, TSB avait pour 23,3 milliards de livres de dépôts et 19,7 milliards de livres d'actifs. Elle vise un rendement des fonds propres de 10%, voire plus.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant