Lloris, une journée en enfer

le
0
Lloris, une journée en enfer
Lloris, une journée en enfer

De la liesse à la tristesse. En quelques jours, Hugo Lloris est passé d'une ambiance de fête avec les Bleus à une après-midi cauchemardesque sous le maillot de Tottenham. La faute à deux erreurs grossières de relance qui ont précipité la défaite humiliante des Spurs sur la pelouse de Manchester City (6-0). Jamais le gardien des Bleus n'avait encaissé autant de buts depuis ses débuts professionnels le 26 octobre 2005. Et le calvaire a commencé très tôt, trop tôt. Quatorze secondes de jeu ont suffi à Jesus Navas pour profiter de la première offrande de l'ancien Lyonnais qui, sans pression, a dégagé directement dans les pieds d'un adversaire. La suite est connue et aboutit au deuxième but le plus rapide de la saison. Après un court répit d'une demi-heure, le cauchemar reprend de plus belle. Sur une nouvelle relance au pied manquée qui atterrit sur la tête de Fernandinho, c'est Alvaro Negredo qui se trouve à la conclusion, bien aidé par l'intervention aussi inutile que malheureuse de Sandro.

Deuxième meilleure défense de Premier League avant le naufrage

S'il n'est pas le seul à blâmer, le gardien international a montré une fébrilité étonnante pour un joueur de son calibre. D'autant qu'avant ce déluge de buts, la défense des Spurs n'avait encaissé que six buts en onze matchs. Si peu de joueurs ont souhaité commenté cette lourde défaite, André Villas-Boas a assumé en se fendant d'un communiqué d'excuse. « La seule chose que je peux dire, c'est désolé, a confié le Portugais. C'est un très mauvais résultat. Je n'ai pas besoin de souligner le fait que c'est très embarrassant. C'est difficile à expliquer. Tout s'est mal passé pour nous. Avant, nous avions une des meilleures défenses du pays mais on a concédé six buts... Chaque attaque était une occasion de marquer pour eux. Nous devons avoir honte de nous-mêmes. » Un sentiment ressenti par toute l'équipe et notamment Hugo Lloris, tête basse au moment de sortir du terrain. Les Spurs vont vite avoir l'occasion de se remettre en selle avec la réception de Manchester United le mois prochain. Hugo Lloris aura alors l'occasion de montrer son vrai visage face à Wayne Rooney et Robin van Persie, certainement qui se fait de mieux en Angleterre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant