Lloris sait-il bien relancer ?

le
0
Lloris sait-il bien relancer ?
Lloris sait-il bien relancer ?

Habitué aux relances à la main du côté de Tottenham, Hugo Lloris semble avoir plus de difficultés à trouver ses coéquipiers de ses dix doigts en équipe de France. Le gardien des Bleus doit alors se résoudre à botter loin devant au pied, pour un résultat pas toujours tip-top. Décryptage avec deux spécialistes du poste.

Depuis le début de la compétition, Hugo Lloris, à l'inverse de pas mal de ses coéquipiers en équipe de France, n'a pas eu à souffrir de trop de critiques et c'est tant mieux. Deux buts encaissés en quatre rencontres (deux penaltys, qui plus est), quelques sauvetages de grande classe quand sa défense était au bistrot et des sorties aériennes soignées, cap'tain Hugo répond présent. Oui, mais il y a un mais. Contre l'Irlande, notamment en première période, et alors que son équipe semblait quelque peu paumée sur le terrain face à des rouquins décomplexés, le portier de Tottenham a, à plusieurs reprises, montré quelques signes d'agacement au moment de relancer le ballon à la main. Au point de devoir souvent se résoudre à botter loin au pied, et pas toujours très bien, pour le plus grand plaisir d'une défense adverse qui n'en demandait pas tant. Alors, Hugo aurait-il un souci avec sa relance ?

La faute des pelouses


« Un gardien n'est pas tout le temps tenu de relancer proprement, il faut aussi faire en fonction des conditions. »Lionel Letizi
Pour Lionel Letizi, actuel entraîneur des gardiens de l'OGC Nice, ce souci dans la relance s'explique d'abord par l'état pitoyable des pelouses rencontrées par les Français, à Marseille d'abord, à Lille ensuite : " On a pu voir qu'il ne prenait pas de risques sur les ballons difficiles avec des rebonds. Ça, c'est ce qu'il faut faire, c'est la bonne attitude, ça ne sert à rien de prendre des risques inutiles. Quand on est gardien de but, on n'est pas tout le temps tenu de relancer proprement, il faut aussi faire en fonction des conditions. " Sur les pelouses toute pétées, OK. Mais à Lyon ?


Difficile ici de critiquer le nouveau joujou de Jean-Michel Aulas et sa pelouse en parfait état. " Contre l'Irlande, c'est vrai qu'ils ont un peu abusé des longs ballons sur les défenseurs centraux, notamment en première mi-temps. Alors est-ce que c'était un choix tactique du coach ? On ne peut pas le savoir. " Bruno…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant