Lloris : « Ne pas tomber dans l'euphorie »

le
0

Toujours très mesuré dans ses propos, Hugo Lloris n'a pas dérogé à la règle samedi malgré la belle victoire des Bleus face à l'Ecosse à Metz (3-0). Le capitaine des Bleus s'attend notamment à une rencontre bien plus disputée vendredi prochain face aux Roumains.

[fpvideo mediaid='digiteka' url='http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01896197/zone/1/showtitle/1/src/uqzsl5'] Hugo Lloris, l'équipe de France est-elle prête pour l'Euro ? On va basculer maintenant sur la compétition. On a réalisé une bonne préparation. On la termine de la meilleure des manières avec un bon match et un bon résultat. Maintenant, il ne faut pas tomber dans l'euphorie. C'est juste un match. Maintenant, on va basculer sur la compétition et se préparer pour ce match face à la Roumanie. Qu'avez-vous pensé de la ferveur autour de votre arrivée à Metz ? Cela suit un peu tout l'engouement qu'on a pu apercevoir ces dernières semaines ou ces derniers mois, en comptant le rassemblement de mars. C'est plaisant de jouer dans des stades pleins à dominance bleue. C'est génial. Il faut en profiter au maximum et, comme on a l'habitude de dire depuis un petit moment, il faut leur rendre ce plaisir. Vous venez de terminer deux ans de matchs amicaux... Oui, cela a été un peu long mais les deux derniers étaient vraiment dans le cadre de l'Euro donc la motivation était peut-être un petit peu différente. Maintenant, on y est. Demain (dimanche), on va récupérer avant de se remettre au travail avec la confiance qu'on a depuis le début. Comment avez-vous trouvé votre défense centrale ? Pour créer des automatismes, il faut répéter des matchs, des performances. Ce soir (samedi), nous avons été très bons avec et sans l'utilisation du ballon. C'était important parce que, face au Cameroun, il y a quelques petits problèmes. On a su rectifier cet aspect. C'est que tout le monde est concerné mais on avance aussi individuellement. On a progressé à travers cette préparation et on va essayer de le faire pendant ces matchs de poule.

Lloris : « On connaît notre adversaire »

Qu'avez-vous pensé de la prestation de N'Golo Kanté ? C'est vrai qu'il a l'habitude de jouer à deux (devant la défense). Là, c'est la première fois qu'on le voit en sentinelle. Il a été très performant, très à l'aise dans la relance. Il était souvent bien placé et a bien senti les coups sur les contre-attaques. Il s'intègre vraiment bien au sein de l'équipe car il faut aussi souligner que ça ne fait pas longtemps qu'il est là. Il a très vite pris ses marques, ce qui montre son intelligence de jeu. On a l'impression que cette équipe de France est prête pour vendredi prochain... En tout cas, on a bien fini la préparation. C'était l'objectif. C'était ce qu'on s'était dit avant le match. C'est chose faite. Maintenant, on va se concentrer sur la Roumanie et je pense qu'on est tous un peu tous excités de démarrer l'Euro. On va se replonger avec sérénité dans le travail avec la confiance qu'on depuis un petit moment. On va continuer à profiter de toutes ses ondes positives. Savez-vous déjà à quoi va ressembler ce match face à la Roumanie ? Oui, maintenant, ce n'est pas l'endroit pour en parler (sourire). Mais on connaît notre adversaire. On va continuer à l'étudier mais on sait à quoi s'attendre. Le niveau sera encore plus élevé, surtout au niveau de l'agressivité. Il faudra déjà respecter les basiques et les fondamentaux, et ensuite, avec notre talent, faire la différence. Propos recueillis par P.G., à Metz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant