Lloris : « Ça se jouera aussi sur la fraîcheur »

le
0

Hugo Lloris a répondu aux questions des journalistes mercredi à la veille de la demi-finale de l’Euro 2016 entre la France et l’Allemagne. Le capitaine des Bleus espère que lui et les siens parviendront à élever leur niveau de jeu.

Hugo Lloris, comment gérez-vous ces dernières heures avant cette demi-finale face à l’Allemagne jeudi à Marseille ? J'aime bien passer du temps avec mes coéquipiers mais plus on se rapproche du match, plus on se met dans sa bulle. Ce peut être en lisant, en écoutant de la musique. Cela reste un grand match, le genre que tout joueur aime disputer. On reste calme même si c'est un événement important. Personnellement, c'est à l'échauffement que je me lâche et que je rentre dans le match. Jouer devant au Vélodrome, est-ce idéal pour disputer cette demi-finale ? Quel que soit le lieu, le fait d'évoluer en France est positif. On peut ressentir cet engouement, cette fierté d'être bleu depuis le début du tournoi. Marseille, c'est particulier car il y a beaucoup d'enthousiasme. On espère que ça nous permettra d'élever notre niveau, de nous donner ce petit pourcentage pour créer la réussite. Pour le terrain, je ne l'ai pas vu, j'espère que ça sera meilleur que face à l'Albanie. Mais malgré ça, on va se battre. Vous préparez-vous comme des outsiders ? Je ne sais pas, on verra demain (jeudi). Ils ont un statut de par leur sacre au Brésil. De notre côté, on ne pense pas au favori, on est obnubilé par ce match, on veut bien faire. Le mental sera important demain. On est en fin de compétition, les organismes sont fatigués, ça se jouera aussi sur la fraîcheur.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant