Lixil rachète Grohe pour 3,06 milliards d'euros

le
0
LE JAPONAIS LIXIL RACHÈTE GROHE
LE JAPONAIS LIXIL RACHÈTE GROHE

par Nathan Layne et Christiaan Hetzner

TOKYO/FRANCFORT (Reuters) - Grohe, le numéro un européen des équipements de salles de bain, a annoncé jeudi que le japonais Lixil Group et la Development Bank of Japan (DBJ) avaient convenu de racheter une participation de 87,5% à ses actionnaires TPG Capital et la filiale d'investissement de Credit Suisse.

Grohe précise que la transaction, qui le valorise 3,06 milliards d'euros passif inclus et constitue l'investissement le plus lourd jamais effectué par un acteur japonais en Allemagne, sera sans doute bouclée au premier trimestre 2014.

Lixil, qui a aligné plus de 200 milliards de yens (1,5 milliard d'euros) de crédits contractés auprès de banques japonaises et constitué une coentreprise à part égale avec la DBJ pour les besoins de cette opération, créera ainsi un groupe représentant plus de quatre milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Les deux fonds qui contrôlent Grohe et l'avaient acquis pour 1,5 milliard d'euros en 2004, s'étaient réservé la possibilité de le mettre en Bourse ou de le céder à un repreneur.

Lixil, lui-même né de la fusion de plusieurs sociétés, avait quant à lui déjà annoncé en juin le rachat de l'américain American Standard, entreprise spécialisée dans la plomberie et les sanitaires, pour 542 millions de dollars. En 2011, c'était l'italien Permasteelisa qui passait dans son giron.

Yoshiaki Fujimori, directeur général de Lixil, a expliqué que l'acquisition de Grohe serait la dernière de ce type pour le groupe japonais avant un certain temps. "C'est probablement tout pour le moment, car nous avons acquis American Standard, nous avons acquis Permasteelisa", a-t-il expliqué.

Cette opération représente la deuxième grosse acquisition japonaise en Europe ce mois-ci.

Suntory Beverage & Food, deuxième groupe de boissons japonais, avait annoncé au début du mois le rachat à GlaxoSmithKline de ses boissons Lucozade et Ribena pour l'équivalent de 1,6 milliard d'euros.

La faiblesse du yen tend à freiner les entreprises japonaises dans leurs projets d'acquisitions à l'étranger mais nombre d'entre elles restent à l'affût étant donné les opportunités de croissance limitées dans un marché intérieur saturé.

Les groupes japonais ont dépensé depuis le début de l'année 27 milliards de dollars dans des rachats d'entreprises étrangères, alors que ces investissements se sont élevés en 2012 à 83 milliards, un montant sans précédent.

Grohe détient une participation de 72,3% dans le fabricant chinois d'équipements de salle de bain Joyou, participation que Lixil recevra également dans le cadre de sa transaction. Le groupe japonais a dit qu'il lancerait une offre publique d'achat pour acquérir davantage de titres Joyou.

L'action Lixil a terminé en hausse de 3,9% jeudi à Tokyo, tandis que l'action Joyou gagnait 0,77% à la mi-journée à Francfort.

Wilfrid Exbrayat et Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant