Livret d’Épargne Populaire : modification des conditions de souscription

le
0

Le Livret d'Epargne Populaire est un produit d'épargne créé pour les personnes les plus modestes. Les conditions de souscription ont changé : elles se fondent sur les revenus.

Le Livret d'Epargne Populaire

Le Livret d'Epargne Populaire, mis en place en 1982, a été créé pour aider l'effort d'épargne des personnes dotées de revenus faibles à modérés. Ce livret d'épargne réglementé par l'État nécessite un dépôt minimal de 30 € à la souscription. Le plafond de dépôt est établi à 7 700 €, hors intérêts générés.

Le taux de rémunération de ce LEP est toujours ajusté sur celui du Livret A. Il est actuellement établi à 1,75 % depuis le 1er août 2013. Le grand avantage de ce Livret est son exonération fiscale et la disponibilité de l'épargne.

Les nouvelles conditions de souscription

L'ouverture d'un Livret d'Epargne Populaire est réservée aux personnes les plus modestes, dotées d'un domicile fiscal en France. Jusqu'au 31 décembre 2013, il était nécessaire d'être non imposable ou de justifier d'un impôt sur le revenu limité à 769 €.

La loi de finances rectificative pour 2013 a apporté une modification dans les conditions d'attribution du LEP. Désormais, ce n'est plus le montant de l'impôt, mais le revenu qui est pris en considération. Pour la première part de quotient familial, le revenu maximal est de 19 140 € par an.

Une période de transition

Malgré ces nouvelles dispositions, les détenteurs de PEL au 1erjanvier 2014 pourront le conserver jusqu'au 31 décembre 2017, y compris s'ils ne répondent pas aux nouveaux critères posés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant