Livret A : nouvelle décollecte en mai, même si le taux ne devrait plus baisser

le , mis à jour à 12:45
9

La décollecte du Livret A s'est poursuivie en mai, mais le mouvement est moins rapide qu'en fin d'année dernière.
La décollecte du Livret A s'est poursuivie en mai, mais le mouvement est moins rapide qu'en fin d'année dernière.

En France, les dépôts sur le Livret A ont diminué de 440 millions d’euros le mois dernier. Sur les 12 derniers mois, le Livret A a connu 11 mois de décollecte, pour un montant de 10,9 milliards d’euros. Néanmoins, les craintes s’estompent sur une éventuelle baisse de son taux de rémunération.

Les Français boudent toujours le Livret A et son taux d’intérêt annuel à 1%. Les retraits sur ce livret ont encore une fois été plus élevés que les nouveaux dépôts au cours du mois dernier, avec une différence de 440 millions d’euros.

L’assurance-vie, toujours considérée comme plus attractive

Vers quels autres véhicules d’investissement se dirige l’argent retiré du Livret A ? Principalement vers l’assurance-vie, dont la collecte suit quant à elle un rythme particulièrement soutenu. Au cours des quatre premiers mois de l’année, la collecte sur ce placement a ainsi atteint 8,8 milliards d’euros.

Pour rappel, l’arbitrage n’est pas illogique alors que le taux de rémunération moyen des fonds en euros d’assurance-vie (placement le moins risqué) a atteint en moyenne 2,5% brut (environ 2,1% net) au cours de l’année dernière. L’assurance-vie permet également d’investir son épargne dans des « unités de compte », désignant les fonds d’actions, les fonds obligataires, les fonds mixtes, etc.

Les craintes d’une nouvelle baisse des taux du Livret A s’estompent

La décollecte du Livret A sur les trois derniers mois a néanmoins été plutôt faible par rapport à son rythme soutenu des mois de septembre et octobre derniers. Au mois de mars 2015, la collecte a même été positive de 110 millions d’euros, alors que la décollecte du mois de septembre 2014 avait atteint 2,37 milliards d’euros après une baisse du taux du Livret A en août, de même que la décollecte mensuelle d’octobre avait atteint 2,93 milliards d’euros.

Deux éléments peuvent expliquer ce ralentissement de la décollecte. D’une part, les Français ont probablement terminé de réaliser leur report d’épargne du Livret A vers d’autres placements plus rémunérateurs s’ils souhaitaient le faire. Par ailleurs, les craintes d’une nouvelle baisse du taux du Livret A sont désormais apaisées alors que les risques d’une déflation sont devenues très faibles.

Pour rappel, le taux du Livret A suit théoriquement une formule simple basée sur le taux de l’inflation (hors tabac), auquel s’ajoute un supplément de 0,25%. Or, l’inflation française était tombée à 0% au tout début de l’année 2015, faisant craindre une baisse du taux du Livret A à 0,25%, ou 0,75% dans le cas où le gouvernement aurait décidé de ne pas rendre ce placement trop peu rémunérateur.

Or, désormais, les projections d’inflation repartent à la hausse en France, en grande partie sous l’action du plan de relance monétaire de la BCE (dont nous évoquions hier encore l’intérêt mais aussi les éventuels effets négatifs sur les marchés). Certes, en mai, l’inflation française était seulement de +0,3% par rapport au même mois de l’année précédente, ce qui n’empêcherait donc pas, mathématiquement, une baisse du taux du Livret A. Néanmoins, l’inflation dite « sous-jacente » (qui élimine l’impact des produits importés) est déjà remontée à +0,6% en mai (par rapport à mai 2014). En prenant en compte ce chiffre, et surtout la trajectoire haussière des prévisions, une baisse du taux du Livret A semble dès lors beaucoup moins probable.

X. Bargue

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le vendredi 26 juin 2015 à 16:02

    Bien retirer...cela sert à financer les logements des "chances pour la France"

  • M4358281 le vendredi 26 juin 2015 à 16:00

    Dégarnir le livret A ..et mettre sur d'autres supports plus exposés à "l'impôt chypriote" qui nous tombera dessus à moyen terme

  • spirouet le mercredi 24 juin 2015 à 13:07

    évidemment il faut bien payer les charges, les taxes et la nourriture......Mais c'est bien ce que vous voulez non? utiliser l'épargne des ménages pour les faire consommer coûte que coûte les ménages pour le plus grand profit des vendeurs de camelotes et autres quitte à plonger des familles dans la panade totale.je suis désolé mais jamais je ne pourrai suivre votre mentalité qui aboutira inévitablement à une impasse, celle là même que vous créez pour les citoyens.

  • lopez69 le mercredi 24 juin 2015 à 13:03

    Décollecte voulue par la faiblesse du taux avec incitation sur des unités de compte mais les performances du passé n'engagent en rien celles de l'avenir. La déconvenue risque pour certains de s'avérer cuisante à l'heure où la bourse est sur des sommets et que l'économie peine à redémarrer.

  • T20 le mercredi 24 juin 2015 à 12:53

    Aucun attrait: Du PQ, çà rapporte presque autant...

  • jes.albe le mercredi 24 juin 2015 à 12:06

    il est sous remunéré et sert a payer les HLM qui ne sont destinés qu aux non Français donc personnellement je ne métrais rien sur Livret A c ets une quetsion de principe !

  • duchaus5 le mercredi 24 juin 2015 à 11:34

    Je ne crois pas que l'argent du livret A aille sur le PEA mais plutôt sur les fonds € en assurance-vie et c'est bien dommage pour la relance de l'économie . Mais il faut rappeler que l'objectif premier du livret a est de rémunérer des liquidités en toute sécurité et sans impôts et dans ces conditions, on peut considérer que l'objectif est rempli .

  • am013 le mercredi 24 juin 2015 à 11:24

    Rien d'étonnant au vu de la rémunération servie et à son utilisation pour laquelle les gens en ont marre !

  • glaty le mercredi 24 juin 2015 à 11:22

    L'argent du livret A sert surtout a construire DES LOGEMENTS SOCIAUX.. les épargnants n'en veulent pas dans leur ville, car cela a la réputation d'engendrer DES NUISANCES ET DE LA DELINQUENCE ..Les épargnants préfèrent que leurs économies soient plus utilement utilisées comme par exemple dans l'la reprise de l'économie locale .placement dans les PEA.PME. .bien plus rémunérateur