Livret A: les retraits ont atteint un montant record en octobre

le
0

En octobre, pour le sixième mois consécutif, les retraits ont été nettement supérieurs aux dépôts. Les Français ont retiré près de 3 milliards d'euros. Un montant record depuis mars 1996.

L'hémorragie continue. Pour le sixième mois consécutif, les Français ont puisé dans leur livret A en octobre. La tendance s'est même s'est même accélérée par rapport à septembre. Déçus de la nouvelle rémunération du livret A tombée à 1% net le 1er octobre, ils ont retiré 2,93 milliards d'euros de leur placement le mois dernier (après déjà 2,37 milliards d'euros de retraits en septembre), selon la Caisse des dépôts. Un montant record inconnu depuis mars 1996! «Il faut remonter à la période de mai à novembre 2005 (7 mois) pour retrouver une période aussi longue de décollecte (retraits supérieurs aux dépôts NDLR)», souligne Philippe Crevel, directeur général du Cercle de l'épargne.

Pour le deuxième mois consécutif, les ménages ont aussi puisé dans leur livret de développement durable (LDD), retirant 880 millions d'euros. Au total, sur les dix premiers mois de l'année, les Français ont retiré 4,6 milliards d'euros de ces deux placements.

Le taux du livret A pourrait encore baisser le 1er février

«Les encours du livret A et du livret de développement durable ont connu ces dernières années une augmentation exceptionnelle, avec une collecte cumulée en 2012 et 2013 de 67 milliards d'euros, notamment liée au relèvement des plafonds», explique la Caisse des dépôts. «Cette année, la décollecte (NDRL: les retraits sont supérieurs aux dépôts) représente 7% de l'ensemble de la collecte des deux dernières années», calcule-t-elle.

Le désamour pour le livret A profite toujours pleinement à l'assurance-vie redevenue le placement préféré des Français. En septembre, ils ont encore investi 2,1 milliards d'euros sur leurs contrats et, au total, 17,4 milliards au cours des neuf premiers mois de l'année, soit davantage que sur toute l'année 2013 (10,7 milliards d'euros). Les fonds en euros, de loin les plus répandus (85% des encours d'assurance-vie), ont rapporté l'an dernier en moyenne 2,8% (avant prélèvements sociaux de 15,5%). Mais, les rendements qui seront annoncés en janvier au titre de 2014 seront sûrement en nette baisse.

«Les ménages, qui ont dû payer en octobre les impôts locaux, conservent aussi beaucoup d'argent sur leurs comptes courants», note Philippe Crevel. Le taux du livret A (et du LDD) pourrait encore baisser le 1er février prochain. Compte tenu du faible niveau de l'inflation, si le gouvernement décide d'appliquer la formule , le taux du placement tombera à 0,75%. «Avec ce fort mouvement de décollecte qui prend forme, il sera tenté surtout en période électorale de maintenir le niveau de rémunération du produit d'épargne le plus largement diffusé en France», estime Philippe Crevel.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant