Livret A : le taux maintenu à 0,75 %

le , mis à jour à 17:04
0
Livret A : le taux maintenu à 0,75 %
Livret A : le taux maintenu à 0,75 %

C'est une bonne nouvelle pour les 60 millions de petits épargnants qui possèdent un livret A. Le taux de 0,75% va être maintenu. Bercy l'a annoncé dans un communiqué ce mercredi. Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, avait auparavant proposce maintien lors de sa prochaine révision le 1er février. Il a donc été entendu par le gouvernement.

Le gouverneur de la banque de France a choisi de ne pas suivre la formule de calcul du taux théorique, qui aboutirait à une baisse du taux à 0,50%. Ce taux est en effet calculé en prenant en compte, entre autres, du niveau de l'inflation. Or, l'Insee vient d'annoncer que les prix à la consommation ont progressé de 0,2% entre décembre 2014 et décembre 2015. De fait, si la formule de calcul était appliquée à la lettre, il faudrait abaisser le taux du Livret A à 0,5%. Depuis la création de ce produit d'épargne en 1818, sa rémunération n'a jamais été inférieure à 0,75%.

Un coup dur qui pourrait pousser les épargnants à se détourner encore plus de ce placement, alors que la collecte ne cesse de baisser, soit parce que certains ménages sont obligés de puiser dans leurs réserves pour assurer les dépenses au quotidien, soit parce que d'autres recherchent des produits financiers plus lucratifs, comme les assurances-vie.

Le directeur de la Caisse des dépôts s'était prononcé en ce sens

Pierre-René Lemas, le directeur général de la Caisse des dépôts, qui gère près de 60% des encours, s'était prononcé, ce mercredi sur France Info, pour le maintien du taux à 0,75%. Problème : les dépôts du Livret A servent à financer des programmes de logements sociaux. Or, avec un taux d'intéret trop élevé par rapport au marché, les bailleurs sont obligés de réduire leurs ambitions. La Banque de France estime ainsi que 5 000 logements sociaux n'ont pas été construits l'année dernière pour cette raison.

En revanche, François Villeroy de Galhau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant