Livres: Carrefour lance une liseuse et une plateforme internet

le
0
Livres: Carrefour lance une liseuse et une plateforme internet
Livres: Carrefour lance une liseuse et une plateforme internet

Le groupe de distribution français Carrefour se lance dans la vente en ligne de livres, en lançant une plateforme internet de téléchargement d'ouvrages, et en commercialisant sa propre liseuse électronique, a-t-il annoncé jeudi.L'ensemble de cette nouvelle offre numérique, baptisée "Nolim", viendra s'ajouter aux espaces librairie déjà présents dans les hypers et supermarchés Carrefour."Il ne s'agit en aucun cas de remplacer la vente physique de livres dans nos magasins. Nous croyons fortement que l'offre numérique de livres est complémentaire, et non concurrente, de la vente en magasins et que l'une viendra enrichir l'autre et non la cannibaliser", a indiqué jeudi à l'AFP Emmanuel Rochedix, directeur Culture France chez Carrefour.La plateforme internet "Nolim.fr" est lancée dès ce jeudi. Elle comprendra "plus de 100.000" ouvrages, disponibles uniquement en téléchargement, dont 1.500 titres gratuits. Le format de téléchargement des ouvrages sera compatible avec celui d'autres liseuses que celles de Carrefour, a précisé le groupe.L'offre de liseuses Carrefour comprendra, elle, deux modèles: un "Nolimbook" à 69,90 euros, avec écran tactile, connections wifi intégrée, et un "Nolimbook+", à 99,90 euros, qui comprendra en plus un écran rétroéclairé, permettant la lecture de nuit.Ces liseuses, qui seront mises en vente à partir du 14 octobre en magasin et sur internet, seront conçues en collaboration avec Booken, une société française "experte dans la fabrication de ce type d'appareil", indique Carrefour.Les liseuses de l'enseigne seront interopérables", c'est à dire qu'elles permettront une lecture en continu à la fois sur les Nolimbook, mais aussi sur les tablettes "et prochainement sur smartphones".Enfin l'offre Nolim comprendra la mise en place d'espaces dédiés aux livres numériques en magasins. Ces derniers d'une surface de 10 à 20 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant