Livre numérique : les géants de l'édition s'engagent à modifier leurs pratiques avec les distributeurs

le
0
La France a adopté un prix unique sur le livre numérique, à l'instar de leurs versions "papier". Photosani/shutterstock.com
La France a adopté un prix unique sur le livre numérique, à l'instar de leurs versions "papier". Photosani/shutterstock.com

(Relaxnews) - Quatre éditeurs internationaux, dont le géant français Hachette, se sont engagés, mercredi, auprès de la Commission européenne à modifier leurs accords avec les distributeurs concernant la vente des livres numériques. Cette décision ne touche pas directement la France où prévaut le prix unique du livre numérique selon les modalités arrêtées par la loi du 26 mai 2011.

Suite à la décision de la Commission européenne, les libraires français ont rappelé, ce jeudi, le "caractère essentiel" du prix unique du livre numérique. Le Syndicat de la librairie française (SLF) précise en ce sens dans un communiqué que ces engagements de la part des éditeurs "sont sans préjudice des législations nationales, qui autorisent ou obligent les éditeurs à fixer le prix de vente au détail des livres numériques à leur convenance".

En France, le prix unique s'applique. Il est "fixé par l'éditeur et respecté par l'ensemble des détaillants commercialisant des livres en France". Et les libraires d'ajouter qu'il "est le meilleur moyen pour garantir la vitalité de la création et de l'édition, en assurant la rémunération de chacun (...), de l'auteur au libraire, et en maintenant un réseau de diffusion large et varié".

A l'étranger, dans certains pays où le prix unique ne s'applique pas, certains éditeurs étaient tentés de négocier des accords avec les distributeurs, de façon à fixer un tarif aux ouvrages. Mercredi 19 septembre, Les éditeurs Simon & Schuster, Harper Collins, Hachette Livre et Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck ainsi qu'Apple, se sont engagés à renégocier leurs accords avec les distributeurs d'e-book. En mettant fin aux contrats d'agence actuels, ils laisseront ainsi les distributeurs libres pendant deux ans de fixer le prix des livres électroniques.

Aux Etats-Unis, un accord amiable a été passé entre les autorités et les éditeurs (Hachette Livre, Simon & Schuster et Harper Collins) afin de clore les poursuites sur le prix des livres numériques. Certains éditeurs, notamment Penguin et MacMillan, ainsi qu'Apple, sont désormais poursuivis par les autorités sur ce sujet.



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant