Livre : les librairies Chapitre vont déposer le bilan

le
13
Livre : les librairies Chapitre vont déposer le bilan
Livre : les librairies Chapitre vont déposer le bilan

Les Librairies Chapitre, 53 établissements et 1200 emplois en France, vont se déclarer en cessation de paiement lundi devant le Tribunal de commerce de Paris, a annoncé jeudi la direction. Selon la direction, «la fragilité de la situation économique (des pertes entre 15 et 20 millions d'euros depuis 2009), conjuguée aux problèmes d'approvisionnement de livres (...) ont précipité la cessation de paiement du réseau. Le dossier doit être examiné par le tribunal de commerce de Paris le 2 décembre prochain. Le site internet «Chapitre.com», entité distincte, «n'est pas concerné».

Le réseau Librairies Chapitre est une filiale du groupe Actissia (France Loisirs, Chapitre.com, entité séparée des librairies), numéro 2 de la distribution du livre en France. Après avoir lancé un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) en avril qui envisageait la vente ou la fermeture de 12 librairies et la suppression de 271 emplois sur 1.200, la direction a annoncé début octobre la mise en vente de toutes ses librairies (57), avec pour objectif d'achever la cession avant l'été 2014. La ministre de la Culture Aurélie Filippetti avait annoncé début octobre que le gouvernement étudierait la possibilité pour le réseau de librairies de bénéficier du plan d'aide à la librairie indépendante.

Hachette au banc des accusés

La date de dépôt des offres pour le rachat des Librairies Chapitre avait été fixée au 2 décembre fin octobre. Mais le président du réseau avait déploré le refus de certaines maisons d'édition de livrer les magasins pour Noël, par crainte de ne pas être payées. «Il nous faut accélérer le processus de transmission des librairies, on respectera très fermement la date du 2 décembre parce qu'au bout d'un moment la clientèle sera trop abîmée», avait alors expliqué Michel Rességuier, rappelant que quatre librairies avaient été cédées (deux à Toulouse, une à Mont-Saint-Aignan près de Rouen et une à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NORDGHAZ le jeudi 28 nov 2013 à 18:26

    FH va demander à son pote proprietaire de la FNAC de les recaser en rachetant les librairies ca tombe bien elle concurrencait amazon

  • mfouche2 le jeudi 28 nov 2013 à 17:47

    que dit Normal 1er , le grand incantateur ? " Nous allons inverser la courbe du chômage" Put..ain : aucun journaleux ne lui a demandé " MAIS COMMENT ALLEZ VOUS FAIRE ? " car vous l'aurez remarqué : ce type est aussi inerte que le plomb . IL NE FAIT STRICTEMENT RIEN

  • pichou59 le jeudi 28 nov 2013 à 17:31

    c'est cela la France socialos - quand Mou 1er aura dégagé, il n'y aura plus que des emplois aidés????

  • coche123 le jeudi 28 nov 2013 à 17:15

    @fred1903, il n'y a que des gui gnols, ou des gens nés en 1903, pour ne pas savoir que la france ne représente presque rien dans l'activité des sociétés du cac. Et moins que rien dans leurs bénéfices.

  • gnapi le jeudi 28 nov 2013 à 17:09

    Ils ont demandé l'autorisation à Montebourg avant de déposer le bilan ? Y vont s(faire convoquer chez lui si ça continue. Le gouvernement va alors ex-pli-quer qu'ils n'ont pas tenu compte des réformes en cours, qu'il faut attendre leur plein effet tout comme le plein effet de la reprise frémissante depuis 3 mois, etc ...

  • patydoc le jeudi 28 nov 2013 à 17:00

    chapitre.com , une sous fnac catastrophique : site internet épouvantable, plus de stocks dans les librairies , bref, le cumul des incompétences

  • dotcom1 le jeudi 28 nov 2013 à 16:59

    Ah ben mince, pour une fois qu'une marque avait le droit d'ouvrir le dimanche...

  • fred1903 le jeudi 28 nov 2013 à 16:59

    Pour feter ca le cac est vert car supprimer des emplois c est bon pour la bourse

  • titide le jeudi 28 nov 2013 à 16:56

    ce n'est pas la faute à Montebourg si les gens n'achètent plus de livres dans les librairies.De plus on leur avait proposé 271 suppression d'emplois sur 1200;au lieu d'accepter ils ont fait greve !!! RESULTAT: çà va etre 1200 personnes à la rue !!bravo les syndicats !!

  • MIKE3000 le jeudi 28 nov 2013 à 16:55

    François deuxiéme et dernier: la courbe du chomage va s'inverser!