Livre de Trierweiler : Hollande "tient", mais il est "durement touché"

le
1
Livre de Trierweiler : Hollande "tient", mais il est "durement touché"
Livre de Trierweiler : Hollande "tient", mais il est "durement touché"

Invité du Club de presse lundi soir sur Europe 1, l'avocat Jean-Pierre Mignard, ami de François Hollande, a évoqué l'état d'esprit du président de la République face aux déclarations et détails racontés par Valérie Trierweiler dans son livre Merci pour ce moment.

Durement touché

"François traverse cette période comme un homme blessé, secoué, touché", a expliqué le proche du président. Pour lui, il est question d'une rupture et d'un règlement de comptes plutôt que d'un récit réaliste et journalistique. Après avoir évoqué le bilan mitigé de la première moitié du quinquennat du président, il a déclaré : "Cette secousse privée (..) en rajoute. (...) C'est un coup affectif, un coup moral, un coup psychologique qui est considérable."

Pas d'intentions bienveillantes

Interrogé sur l'expression "les sans-dents" employée, selon les écrits de Valérie Trierweiler, par François Hollande pour décrire les plus pauvres, Jean-Pierre Mignard a commenté les intentions de l'auteur de Merci pour ce moment : "Il n'y a pas d'intentions bienveillantes." Et d'ajouter : "Je n'ai jamais entendu de ma vie François Hollande utiliser cette expression (...), je vous assure."

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • oiselle le mardi 9 sept 2014 à 23:54

    le "moi je" capitaine de bateau en chef coule ! pâs grave il est tout seul sur son bateau il a oublié ses électeurs sur le quai