Livre : ces escrocs qui ont fait l'histoire

le
2
Couverture du New York Magazine : illustration de la chaîne de Ponzi mise en place par Madoff, sous les traits du Joker de Batman.
Couverture du New York Magazine : illustration de la chaîne de Ponzi mise en place par Madoff, sous les traits du Joker de Batman.

«Un banal accident et une injustice peuvent provoquer la folie. Pardon.» Ce 10 janvier 1993, la France ? en émoi ? fait la connaissance de Jean-Claude Romand. Le père de famille qui se faisait passer auprès de ses proches pour un brillant médecin chercheur à l?OMS vient de mettre un terme à dix-huit ans de tromperie. Ce jour-là, il tue sa femme, ses deux enfants, puis ses parents, avant de tenter de mettre fin à ses jours. Comment peut-on berner son monde pendant si longtemps ? Quelle est cette spirale infernale qui mène tout droit à la mythomanie ? Le fait divers inspira L?Adversaire à Emmanuel Carrère. Ainsi qu?un film du même nom, réalisé en 2002 par Nicole Garcia, avec Daniel Auteuil.

C?est à la vie de Jean-Claude Romand, mais à bien d?autres encore qui ont marqué les esprits, que Pierre Lunel consacre son livre, Les Plus Grands Escrocs de l?histoire (éditions First). Du chevalier d?Éon à Bernard Madoff, en passant par la comtesse de La Motte, l?abbé Saunière et Sacha Stavisky, on revisite l?histoire du monde à travers ces petits ou grands imposteurs. Qui ont parfois profondément changé le cours des choses.

 

Le Retour de Martin Guerre

 

On se souvient du film réalisé par Daniel Vigne en 1982, Le Retour de Martin Guerre. On sait moins que le personnage haut en couleur incarné avec brio par Gérard Depardieu a réellement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbenard6 le vendredi 8 mai 2015 à 11:52

    que n'est-il remonté à la création du monde, au déluge?

  • C177571 le vendredi 8 mai 2015 à 11:40

    Génération Mitterrand egale génération de chômeurs