Livraison de Mistral : Moscou rappelle Paris à l'ordre

le
1
Livraison de Mistral : Moscou rappelle Paris à l'ordre
Livraison de Mistral : Moscou rappelle Paris à l'ordre

«J'en ai marre de cette question !» Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s'est montré particulièrement agacé ce vendredi à propos du dossier qui empoisonne depuis plusieurs mois les relations franco-russes : la livraison à la Russie du navire de guerre Mistral, suspendue «jusqu'à nouvel ordre».

La France «doit remplir toutes ses obligations» a rappelé, énervé, le chef de la diplomatie russe lors d'une conférence de presse à Bâle, en Suisse, où avait lieu une réunion internationale. «C'est un problème de réputation pour la France», a-t-il fulminé.

N'en déplaise à Moscou. Paris ne semble pas emprunter ce chemin. «Pour l'instant on ne livre pas», a encore déclaré vendredi matin le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avant d'ajouter : «On pourrait ne jamais livrer. Il faut que les Russes se rendent compte de cette situation» a-t-il déclaré au micro de BFMTV. «Rien à commenter de plus», a-t-il précisé plus tard dans la journée à propos du coup de sang de Sergueï Lavrov.

VIDEO. Jean-Yves Le Drian : «On pourrait ne jamais livrer» les Mistral à la Russie

Les Occidentaux accusent la Russie d'aider les rebelles armés prorusses qui tiennent une partie de l'Est de l'Ukraine, et la soupçonnent même d'avoir engagé des éléments armés sur le terrain. Et c'est précisément la guerre en Ukraine qui, de l'avis de la France, empêche la livraison du premier des deux navires Mistral que Paris a vendus à la Russie en 2011, sous le mandat de Nicolas Sarkozy. 

Premier d'une série de deux Mistral, le Vladivostok devait initialement être remis à Moscou mi-novembre, dans le cadre d'un contrat de 1,2 milliard d'euros entre la Russie et le constructeur naval français DCNS. Mais le 25 novembre, François Hollande a annoncé le report sine die de la livraison de ce navire, considérant «que la situation actuelle dans l'est de l'Ukraine» ne permettait toujours pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le vendredi 5 déc 2014 à 20:17

    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/041014/des-corps-depourvus-d-organes-decouverts-en-ukraine