Liverpool, une suite royale au Palace

le
0
Liverpool, une suite royale au Palace
Liverpool, une suite royale au Palace

Liverpool s'impose avec la manière à Crystal Palace sur le score de 2-4. La première période a été animée des deux côtés, Philippe Coutinho excellent et les Reds tiennent le rythme du peloton de tête.

Crystal Palace FC 2-4 Liverpool FC

Buts : McArthur (18e, 33e), pour Crystal Palace // Can (16e), Lovren (18e), Matip (44e) et Firmino (70e) pour Liverpool

La Premier League comme on l'aime. Une intensité maximale, des occasions dans tous les sens et des buts spectaculaires. Au moins en première période. À Selhurst Park, Liverpool est allé chercher sa septième victoire en dix matchs de championnat. Flamboyants offensivement, les Reds de Jürgen Klopp rappellent de plus en plus la cuvée 2013-14 des Luis Suárez & compagnie qui collaient des grosses raclées dans tout le Royaume. Le quart de la saison désormais passé, sur les bords de la Mersey, on peut commencer à rêver du podium... et pas forcément de la troisième place.

Lovren impliqué dans trois buts...


Cinq buts en première période, c'est une première cette saison en Premier League. Les Reds envoient la première cartouche. Lancé à la limite du hors-jeu par Coutinho, Alberto Moreno sert Emre Can qui coupe au premier poteau pour ouvrir le score (0-1, 21e). La suite, c'est du Dejan Lovren tout craché. D'abord, le Croate s'emmêle les pinceaux devant sa surface et James McArthur en profite pour égaliser de la tête (18e). Dans la foulée, l'ancien Lyonnais se reprend sur corner en envoyant un coup de casque au fond des filets (1-2, 21e).

Ça fait trois buts en cinq minutes et quarante-cinq secondes. Lancé à 300 km/h, le premier acte ne baissera pas de rythme avant le coup de sifflet de l'arbitre renvoyant les deux équipes au vestiaire. Sur un centre de Zaha, James McArthur saute plus haut que… Lovren pour inscrire un doublé de la tête. On en est alors à sept occasions pour les Reds contre deux pour les Eagles. Monstrueux devant Coutinho (36e), Mandanda s'incline sur le smash de la tête de Joël Matip (2-3, 44e).

Firmino finit le travail


Dominé dans le jeu, Crystal Palace met la pression en début de seconde période. Christian Benteke oblige Loris Karius à s'employer sur sa ligne (49e). Dix minutes plus tard, le Belge oblige encore l'ancien gardien de Mayence à réaliser une grosse parade (57e). Par deux fois, les hommes d'Alan Pardew…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant