Liverpool et l'amour de la League Cup

le
0
Liverpool et l'amour de la League Cup
Liverpool et l'amour de la League Cup

Ce soir, à Stoke-on-Trent, Liverpool a l'occasion de faire un grand pas vers une nouvelle finale de League Cup. Une compète que les Reds apprécient particulièrement. C'est simple : depuis 1981, les Scousers ont pu célébrer pas moins de 8 victoires en Coupe de la Ligue anglaise. Un record, évidemment. Retour sur les victoires marquantes de l'écurie rouge du Merseyside.

1981, la grande première


Liverpool a mis du temps avant de s'imposer dans l'une des compétitions nationales les moins prestigieuses. Quatorze saisons durant, le club entraîné par Bill Shankly (jusqu'en 1974) ne parvient pas à se hisser en finale. Il faudra quatre ans à son successeur et ancien adjoint, Bob Paisley, pour emmener l'Armée rouge titiller le trophée de près. Mais en 1978, Brian Clough et son Nottingham Forest restent trop forts. Les Reds attendent ainsi trois nouvelles éditions avant de retenter leur chance en finale. En 1981, distancé en championnat par Aston Villa, Liverpool compte sur les coupes pour ne pas finir l'exercice fanny. Les victoires contre Portsmouth, Birmingham et Manchester City (notamment) offrent une seconde chance au LFC d'agrandir son armoire à succès. En face se dresse West Ham, qui est sur le point de remporter la Championship.

1977-1982 : Great Great Britain ! Rétro // Le foot anglais de 1977 à 1984 - SO FOOT.com
Sur le papier, la joute est clairement déséquilibrée, puisque bon nombre de joueurs de la génération double championne d'Europe (1977, puis 78) portent toujours le tricot floqué d'un Liver Bird. Le 14 mars 1981, devant près de 100 000 spectateurs à Wembley, les Hammers tiennent jusqu'en prolongation, et la 118e minute avant de concéder un but de Ray Kennedy. Mais dans la foulée, un autre Ray, Stewart cette fois-ci, égalise à la 120e sur penalty. Pas encore de tirs au but en League Cup (règle instaurée qu'en 2001), ce sera donc un replay sur terrain neutre, à Villa Park. Plombés d'entrée par un pion de l'ailier Paul Goddard, les Liverpuldiens se réveillent en milieu de première mi-temps et retournent la situation grâce à Kenny Dalglish suivi d'un coup de casque d'Alan Hansen, taulier défensif aux quelque 400 apparitions pour Liverpool. Dans la continuité, Bob Paisley et ses gars chopent même une Coupe d'Europe face au Real Madrid. Joli coup double.

Finale
Youtube
Replay









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant