Liverpool donne une fessée au champion

le
0
Liverpool donne une fessée au champion
Liverpool donne une fessée au champion

Liverpool a écrasé Leicester (4-1), porté notamment par Roberto Firmino, auteur d'un doublé. La vie sans N'Golo Kanté est dure pour les Tigers.

Liverpool 4-1 Leicester

Buts : Firmino (13e et 89e), Mane (31e) Lallana (56e)
pour Liverpool // Vardy (38e) pour Leicester


On dit que l'ambiance des stades anglais s'est aseptisée dans cette pompe à fric qu'est la Premier League. C'est vrai, mais il n'en demeure pas moins certains usages qui gardent le charme du football britannique. De ce match face à Leicester, le Brésilien Lucas Leiva se souviendra sûrement de sa plus belle boulette en neuf ans passés à Liverpool. Une véritable passe décisive pour Jamie Vardy qui n'a plus qu'à placer un plat du pied au fond des ficelles. Un grand moment de solitude ? C'était mal connaître le "Spion Kop" qui n'a pas tardé à reprendre en chœur : " His first name is Lucas, is Lucas, is Lucas. His second name is Leiva, is Leiva, is Leiva. And that is why we like him, we like him, we like him. In fact we fucking love him, we love him, we love him. WHOA WHOA WHOAAAA… ". Le genre de déclaration d'amour toujours plus facile à faire quand la boulette en question n'est synonyme que de réduction du score.

Sturridge retrouve la pointe de l'attaque

Pour la venue du champion en titre, Liverpool reçoit dans une enceinte agrandie. 8 000 supporters supplémentaires sont en place dans la nouvelle tribune principale (54 000 spectateurs au total). Absent contre Arsenal, sur le côté à Burnley, puis relégué sur le banc chez les Spurs, Daniel Sturridge retrouve une place d'avant-centre. Avec le flair du buteur et un palmier sur la tête, c'est Firmino qui débloque le score sur une passe en profondeur délicieuse signée Milner (13e). Les Reds dominent. Sturridge combine avec Wijnaldum et Mané. Et il n'oublie pas, à son tour, de servir l'ex-attaquant de Metz et Southampton pour assommer Leicester à la demi-heure de jeu. Il faut donc une erreur grossière de Lucas Leiva (ou un pointu parfait de Vardy, au choix) pour permettre aux Tigers de sortir la tête de l'eau.

Mané encore flamboyant

Les hommes de Claudio Ranieri auraient même pu repartir au vestiaire avec les compteurs remis à zéro si la tête de Robert Huth…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant