Liverpool danse sur la dépouille de son voisin

le
0
Liverpool danse sur la dépouille de son voisin
Liverpool danse sur la dépouille de son voisin

Dans un derby du Merseyside à sens unique, Liverpool a largement dominé Everton (4-0) grâce notamment à un nouveau but de Mamadou Sakho. Les Reds continuent leur belle série alors qu'Everton n'a plus gagné depuis un mois et demi en Premier League. Roberto Martinez vit probablement ses dernières heures à Liverpool.

Liverpool FC 4-0 Everton

Buts : Origi (43e), Sakho (45e+2), Sturridge (61e) et Coutinho (76e) pour Liverpool.

Le choc est intense. Il n'y a qu'à regarder le visage de Ramiro Funes Mori pour comprendre son intention. Le défenseur argentin vient de prendre un rouge mais il préfère agiter son maillot d'Everton, histoire de se racheter une image. Car, au sol, Divock Origi ne se relève pas. Pire, il ne se relèvera pas et rejoindra le couloir d'Anfield allongé sur une civière, la cheville carbonisée. C'est certainement l'image que retiendra de sa soirée Jürgen Klopp à une semaine d'un rendez-vous européen majeur et alors que son buteur belge était en feu. De quoi rendre la victoire du soir contre Everton (4-0) anecdotique et ce, malgré le fait que ce soit un derby.

Big Mamad


Ils ont la tête ailleurs. On se croirait dans un cours de maths. L'énoncé du problème évoque des histoires de carrés. D'un côté, un tableau européen, celui qui promet une belle production dans une semaine entre Villarreal et Liverpool en demi-finale aller de la Ligue Europa, au Madrigal. De l'autre, un menu national à Wembley où Everton retrouvera samedi Manchester United pour une place en finale de la FA Cup. C'est la dernière ligne droite, là où il faut faire des choix tout en conservant le rythme des hommes. Reste qu'un derby du Merseyside est un jour à part où une couleur doit sortir au-dessus d'un règlement de comptes de voisinage. Alors après avoir fait tourner samedi dernier face à Southampton (1-1), Roberto Martinez balance ses cadres dans la bataille : Lukaku retrouve sa pointe, Barkley son espace de jeu et Gareth Barry souffle son record de titularisations en Premier League (571, à égalité avec David James). Klopp, lui, ne veut pas souffler car son Liverpool peut encore gratter un ticket européen pour la saison prochaine alors que les Reds n'ont plus perdu depuis un mois. Origi, incertain après un coup reçu au dos, est finalement titulaire à la place de Daniel Sturridge. Pour le reste, c'est du classique.

A super achievement by Gareth Barry 👏🏼 He will…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant