Liverpool baffe les Blues

le
0
Liverpool baffe les Blues
Liverpool baffe les Blues

À Stamford Bridge, les Reds ont humilié Chelsea en première période avant de lever le pied et gérer leur avance. Liverpool a marqué deux buts, mais a surtout proposé un jeu de grande qualité. Tout le contraire de son adversaire.

Chelsea 1-2 Liverpool

>
Buts : Costa (61e) pour Chelsea // Lovren (17e) et Henderson (36e) pour Liverpool

Tous les éléments étaient réunis pour la transformation. L'arrivée d'un nouvel entraîneur qui avait déjà montré toutes ses compétences, un recrutement plutôt intelligent avec un effectif conservé et enrichi par petite touches, des premières performances encourageantes marquées par une détermination sans faille. Ne manquait plus qu'un véritable test pour confirmer que Chelsea avait définitivement changé. Dans son stade, pour que ce soit beau. Un vendredi soir, pour que ça brille. Face à un concurrent sympathique, pour que ça respire le neuf.
Bah non. Les journées précédentes n'étaient que de la poudre aux yeux. Les Blues sont quasiment les mêmes que l'an dernier. Peu de jeu, peu de folie, peu d'étincelle. Alors oui, il faut reconnaître que ce Liverpool-là a une belle gueule et qu'il a su s'inspirer de tout le charme de son coach pour apprendre à faire plaisir aux yeux. Suffit de regarder le bijou d'Henderson pour s'en convaincre. Mais de là à ce que les locaux s'effondrent de cette façon... Soyons clairs : la rencontre n'a pas duré plus de quarante-cinq minutes. Le temps pour les Reds de marquer deux buts. Avec cette défaite, le titre parait déjà loin pour Chelsea, qui perd sa troisième place au profit de son bourreau.

Le Chelsea de 2015-2016

Pourtant, tout commence bien. Avec un petit spectacle de lumière pour accueillir la grande actu de Stamford Bridge, à savoir le retour - et la titularisation - de Luiz, qui remplace au pied levé Terry. En face, Firmino, blessé de dernière minute, cède sa place en pointe à Sturridge, un ancien de la maison également. Qui fait d'ailleurs passer un premier frisson en testant les gants de Courtois, clairement pas serein sur le coup. La partie démarre tambour battant et ce sont les Reds, en possession de la balle, qui se montrent les plus incisifs. Ils ne tardent pas à concrétiser leur domination, avec un but de Lovren, complètement oublié au deuxième poteau.
Si la méthode Klopp, basée sur un intense pressing, fonctionne, Conte ne peut se féliciter que d'une seule chose : les…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant