Liverpool-Arsenal, le sacre du siècle.

le
0
Liverpool-Arsenal, le sacre du siècle.
Liverpool-Arsenal, le sacre du siècle.

Ce n'est pas un derby à proprement parler. Pourtant, les chocs entre Liverpool et Arsenal ont souvent livré des matchs au scénario fou - on se souvient encore du quadruplé d'Archavine - qui ont contribué à écrire l'histoire du championnat anglais. À commencer par ce match du 26 mai 1989.

Qui ne se souvient pas du but salvateur de Kun Agüero, à la 94e minute de l'épilogue de la saison face à QPR, pour offrir à Manchester City son premier titre depuis 1968 ? Un final incroyable et un suspense haletant qui ont marqué l'histoire récente de la Premier League, de manière forte. Pourtant, le championnat anglais n'a pas attendu de rencontrer le petit génie argentin pour s'offrir des dénouements improbables, faits d'ascenseurs émotionnels et de retournements de situations plus dingues les uns que les autres. Quoi qu'il advienne, il sera dans tous les cas difficile d'égaler ce 26 mai 1989, peut-être l'un des matchs de football les plus célèbres de l'histoire du jeu. Car si Manchester City partait logiquement favori face aux Queen Park Rangers, la situation était tout autre pour les Gunners. Un grand pas en arrière est nécessaire pour comprendre les enjeux de la rencontre.
Les larmes de Hillsborough
Nous sommes fin mai 1989 à Liverpool, six semaines après la terrible tragédie de Hillsborough. Dans une saison qui aurait logiquement pu être arrêtée, les Reds, animés par une énergie rare, mettent toutes leurs forces dans leurs dernières batailles, comme pour rendre hommage aux 95 victimes - la 96e décédera quelques années plus tard - qui ont péri dans la catastrophe. Une semaine auparavant, le 20 mai, les hommes de Kenny Dalglish ont ainsi brillamment remporté la FA Cup, en s'offrant Everton au terme d'un match extrêmement relevé, finalement remporté 3-2 après la prolongation, alors qu'Everton était revenu à 1-1 à la 89e minute. Ce jour-là, le sort a choisi Liverpool. Une semaine plus tard, les Reds, champions en titre, s'apprêtent à recevoir Arsenal pour le dernier match de la saison, afin de fêter un 18e titre devant leur public. Car s'il s'agit bien d'une finale entre Reds et Gunners, personne ne se fait d'illusion sur l'issue de la rencontre. Il faut dire que la situation est plus que complexe pour les Londoniens. Alors qu'ils ont compté jusqu'à 15 points d'avance sur Liverpool durant la saison, les hommes de Graham ont laissé leur avance fondre jusqu'à voir Liverpool revenir, et finalement les dépasser de trois points à un match du terme de la saison. La donne est donc simple : pour être titrés, les Gunners doivent l'emporter par au moins deux buts d'écart. Un exploit. Car Arsenal n'a pas gagné depuis quinze matchs à Anfield. A contrario, Liverpool n'a...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant