Liverpool arrache le nul dans les derniers instants

le
0

Au terme d'un match complètement fou où Liverpool a alterné le très bon et le moins bon, les Reds sont parvenus à arracher le 3-3 à la dernière minute. Le foot anglais comme on l'aime.

Liverpool FC 3-3 Arsenal FC

Buts : Firmino (10e et 20e), Joe allen (90e) pour Liverpool // Ramsey (15e) et Giroud (25e et 55e) pour Arsenal

Liverpool refait le même coup que l'année dernière, avec un autre acteur dans le rôle du sauveur. L'année dernière, c'était Martin Skrtel qui égalisait à la dernière minute pour les Reds. Cette année, c'est Joe Allen, un petit Gallois chétif et barbu, indésirable à Liverpool. Depuis le début de la saison, il n'a disputé que six petits matchs en Premier League. Et pourtant, Jurgen Klopp décide de le faire rentrer à la 82e minute, à la place d'Emre Can, l'un des meilleurs sur le terrain avec Firmino. Huit minutes plus tard, alors que Liverpool n'y croit presque plus, Benteke, qui vient également d'entrer en jeu, est à la réception d'un long ballon. Il remet la balle au centre d'une tête toute moisie. Et qui est là pour surgir et reprendre de volée ? Joe Allen, bien sûr. Jurgen Klopp peut être fier de son coaching.

Une première mi-temps de folie


Liverpool entre dans le match tambours battants et met énormément d'engagement et d'intensité. Notamment Emre Can qui démarre direct pas des gros passements de jambes et des passes lumineuses. A la 10e minute, c'est lui qui profite de la grotesque perte de balle de Walcott pour allumer Petr Cech à l'entrée de la surface. Le gardien d'Arsenal repousse directement dans les pieds de Roberto Firmino. 1-0. Les Gunners sont constamment en sous nombre au milieu de terrain. Tiraillés entre Giroud et Özil qui veulent presser et Mertesacker et Koscielny qui veulent défendre bas, Flamini et surtout Ramsey ne savent pas où se placer. Pourtant, c'est bien le Gallois qui permet à Arsenal d'égaliser contre toute attente, en partant dans le dos de Sakho, sonné après un contact aérien avec Giroud.

Les Reds ne se démontent pas et continuent à étouffer leurs adversaires en exerçant un intense pressing, sous l'impulsion de Henderson. Et c'est après une série de récupérations hautes que Firmino déclenche une frappe sublime qui vient se loger dans la lunette de Cech. Encore une fois, les hommes de Jurgen Klopp ne parviennent à tenir le score que cinq petites minutes. Le temps pour Olivier Giroud de…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant