Live Nation en lice pour racheter Warner Music

le
0
Le géant américain de l'organisation de concerts est le septième candidat au rachat de la major du disque. L'opération en ferait un acteur présent dans quasiment tous les métiers du secteur, de la production à la billetterie.

Durement touchés par la crise du disque, les labels feraient-ils encore rêver? Deux mois après la mise en vente de Warner Music par Edgar Bronfman Jr, les candidats au rachat de la major américaine semblent se bousculer au portillon de la banque Goldman Sachs.

Live Nation, géant américain de l'organisation de concerts, serait le dernier prétendant en date, ont révélé le Wall Street Journal et le New York Post, vendredi. Il est ainsi le septième à marquer de l'intérêt pour Warner, après BMG Music Publishing, Sony, le fonds d'investissement Tamares du milliardaire Poju Zabludowicz, le fonds du milliardaire russo-américain Len Blavatnik, le fonds Yucaipa de Ron Burkle, Platinum Equity ou encore Permira.

Mais Live Nation a des intérêts très différents de ces derniers. Alors que c'est surtout le catalogue de Warner Chappell, et les recettes liées à l'exploitation de droits, qui attirait des investisseurs comme BMG, le tourneur guette l'activité de production de musiqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant