Litvinenko, l'ex-agent du KGB, travaillait pour le MI-6

le
0
Dans la nouvelle enquête ouverte par la justice britannique, Moscou est montré du doigt pour sa responsabilité dans l'empoisonnement au polonium du dissident russe, à Londres en 2006.

Correspondant à Londres

Alexandre Litvinenko est mort le 23 novembre 2006 au soir dans un hôpital londonien, âgé de 43 ans, après trois semaines d'intenses souffrances, vraisemblablement dues à un empoisonnement au polonium 210, une substance hautement radioactive. La mort suspecte de cet opposant à Vladimir Poutine a suscité de vives tensions diplomatiques entre Londres et Moscou, entraînant l'expulsion de plusieurs diplomates de part et d'autre. Une nouvelle enquête sur les circonstances de ce décès vient d'être ouverte par la justice britannique.

Lors d'une audience préliminaire, jeudi à Londres, deux éléments nouveaux ont été révélés: l'ancien agent du KGB travaillait pour le service d'espionnage MI6 britannique et Londres considère l'État russe respons...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant