Liste des banques systémiques révisée; Citi, JPMorgan en tête

le
0
 (Actualisé avec des précisions) 
    par Huw Jones et Steve Slater 
    LONDRES, 21 novembre (Reuters/IFR) - Citigroup  C.N , Bank 
of America Merrill Lynch  BAC.N , Wells Fargo  WFC.N  et ICBC 
 601398.SS  devront disposer de fonds propres additionnels à 
partir de 2019 en raison des modifications apportées par le 
Conseil de stabilité financière (CSF) dans le classement des 
banques dites systémiques.  
    A l'inverse, HSBC  HSBA.L , Barclays  BARC.L  et Morgan 
Stanley  MS.N  verront leurs exigences de fonds propres réduites 
du fait des modifications du CSF, émanation du groupe des vingt 
pays les plus industrialisés (G20) créée après la crise 
financière de 2007-2009 et dont la mission est de mettre en 
place les principes de régulation et de supervision en vue 
d'assurer la stabilité financière. 
    Le G20 avait décidé, après la crise financière, que les plus 
grandes banques, celles dont la taille et la complexité peuvent 
menacer la stabilité du système financier international en cas 
de faillite, devaient disposer de fonds propres supplémentaires 
en fonction du risque qu'elles présentaient. 
    Le CSF n'a pas modifié la liste des 30 banques 
internationales considérées comme les plus systémiques à 
l'occasion de sa révision anuelle. Mais il a changé leur 
classement dans les différentes catégories qui déterminent le 
montant de fonds propres additionnels qu'elles doivent 
constituer.  
    Citigroup rejoint ainsi JP Morgan dans la catégorie des 
établissements considérés comme les plus grands et les plus 
complexes et qui se voient imposer une surcharge de fonds 
propres de 2,5% de leurs engagements pondérés des risques.  
    HSBC, qui figurait aux côtés de JP Morgan dans cette 
catégorie de tête depuis l'établissement de la liste, est 
rétrogradée dans la catégorie inférieure pour laquelle 
l'exigence de fonds propres additionnels est de 2%.  
    BAML devra aussi détenir 2% de fonds propres supplémentaires 
contre 1,5% précédemment. BNP Paribas  BNPP.PA  et Deutsche Bank 
 DBKGn.DE  demeurent dans cette catégorie des 2%.  
    Wells Fargo et Industrial & Commercial Bank of China (ICBC) 
devront quant à elles constituer 1,5% de fonds propres 
supplémentaires contre 1% précédemment.  
    Barclays passe en revanche de la catégorie à 2% à celle à 
1,5% et Morgan Stanley de celle à 1,5% à celle à 1%. 
    Le CSF doit par ailleurs déterminer si les 30 plus grandes 
banques systémiques devront ou non se voir appliquer un ratio de 
levier complémentaire.  
    Le ratio de levier, qui rapporte les fonds propres aux 
engagements non pondérés des risques, a été fixé à un minimum de 
3% pour l'ensemble des autres banques. Le CSF doit décider si ce 
même ratio doit s'appliquer aux 30 banques de sa liste ou si une 
surcharge par catégorie doit être adoptée.  
    Le CSF a aussi procédé à la revue annuelle de sa liste des 
neuf plus grandes compagnies d'assurance systémiques, sans la 
modifier.  
    Les assureurs qui figureront encore sur cette liste en 2017 
se verront appliquer des exigences renforcées en termes de 
capacité d'absorption des pertes.  
    La liste comprend actuellement Aegon  AEGN.AS , Allianz 
 ALVG.DE , AIG  AIG.N , Aviva  AV.L , Axa  AXAF.PA , Metlife 
 MET.N , Ping An  601318.SS , Prudential Financial  PRU.N  et 
Prudential  PRU.L .  
     
    Communiqué du CSF sur la révision de la liste des 30 plus 
grandes banques systémiques :  
    http://bit.ly/2fx6gvF 
    Communiqué du CSF sur la révision de la liste des plus 
grandes compagnies d'assurance systémiques :  
    http://bit.ly/2gcGHBD 
    
 
 (Huw Jones et Steve Slater, Claude Chendjou et Marc Joanny pour 
le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant