Lisi : vers un léger trou d'air de la branche aéronautique

le
0
Outre sa position de numéro trois mondial dans l'aéronautique, le groupe est le sixième acteur dans l'automobile et parmi les dix premiers dans le secteur des implants médicaux. (© Lisi)
Outre sa position de numéro trois mondial dans l'aéronautique, le groupe est le sixième acteur dans l'automobile et parmi les dix premiers dans le secteur des implants médicaux. (© Lisi)

Spécialiste des fixations (vis, écrous, raccords de freins) et des composants d’assemblage et de sécurité, Lisi trouve ses débouchés dans trois secteurs. Outre sa position de numéro trois mondial dans l’aéronautique (60% de son chiffre d’affaires l’an dernier), le groupe est le sixième acteur dans l’automobile (35% de ses ventes) et figure parmi les dix premiers dans le secteur des implants médicaux (5% des revenus). Lisi est contrôlé à 66% par les familles Kohler, Viellard et Peugeot.

Points forts

Porté par les accroissements de cadences de production des clients (Airbus, Boeing, Safran…), Lisi bénéficie d’un environnement porteur dans l’aéronautique, qui pèse 87% de son résultat opérationnel courant.

Les rachats de Creuzet en 2011 puis de Manoir Aerospace en 2014 ont renforcé l’envergure du groupe.

Un endettement sous contrôle en dépit d’acquisitions et d’investissements industriels élevés.

La hausse du dollar face à l’euro est favorable à Lisi.

Faiblesses

Marge opérationnelle trois fois plus faible dans l’automobile et le médical que dans l’aéro­nautique.

L’intégration en année pleine de Manoir Aerospace et les difficultés d’industrialisation de nouveaux produits de l’activité composants (environ 23% des revenus) vont affecter la rentabilité de Lisi Aerospace.

Une image de groupe

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant