Lisbonne espère jusqu'à 580 millions de la cession de la poste

le
0
LISBONNE TIRERA JUSQU'À 580 MILLIONS DE LA PRIVATISATION DE LA POSTE
LISBONNE TIRERA JUSQU'À 580 MILLIONS DE LA PRIVATISATION DE LA POSTE

LISBONNE (Reuters) - Le gouvernement portugais a annoncé lundi que le service postal public CTT serait privatisé à un prix allant de 4,10 à 5,52 euros par action.

Cette fourchette signifie que Lisbonne lèvera entre 430 millions et 580 millions d'euros via la cession, aussi bien à des investisseurs institutionnels qu'à des petits porteurs, de 70% de CTT.

La privatisation de CTT, dont la procédure a été entamée en juillet, fait partie des mesures demandées à Lisbonne par l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) en échange du plan d'aide accordé en 2011.

"Le prix par action (...) ne sera ni inférieur à 4,10 euros ni supérieur à 5,52 euros", souligne le gouvernement dans un communiqué.

La privatisation de CTT, qui devrait intervenir avant la fin de l'année, aura lieu après celle, réussie, de Royal Mail en octobre.

De son côté, le fonds d'investissement a mis sur le marché fin juin plus d'un quart du capital de Bpost, principal opérateur belge de services postaux.

Au cours de clôture de lundi, l'action Royal Mail a bondi de plus de 68% par rapport à sa mise à prix, qui avait été jugée beaucoup trop basse par l'opposition travailliste et les syndicats.

Le titre Bpost a pour sa part gagné près de 11% par rapport au prix qui avait été fixé dans le cadre de son entrée sur le marché.

Axel Bugge, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux