Lisbonne appelle les pilotes de la TAP à renoncer à leur grève

le
0

LISBONNE, 1er mai (Reuters) - Le gouvernement portugais a appelé jeudi les pilotes de la compagnie aérienne nationale TAP à renoncer à leur grève de dix jours, qui doit débuter ce vendredi, estimant qu'elle portera un coup dur au tourisme et risque de ruiner la compagnie. "Je demande aux pilotes: pensez à votre pays, pensez au tourisme, pensez à l'économie, pensez à votre compagnie", a déclaré le vice-Premier ministre Paulo Portas. "La TAP est une marque importante pour le Portugal. Ne contribuez pas à sa destruction, ne menez pas une grève de dix jours(...), qui videra les coffres de la compagnie", a-t-il continué. Cette longue grève doit commencer avant le lancement d'un processus de privatisation partielle de l'entreprise, qui, pour l'heure, appartient dans sa totalité à l'Etat. Le gouvernement entend privatiser la TAP à 66% et conserver provisoirement les 34% restants, qui pourront être vendus dans deux ans. (Axel Bugge; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant