Lipides: pas forcément moins, mais mieux

le
0
AVIS D'EXPERT - Mangeons-nous trop gras ? L'huile de palme est-elle à bannir ? L'analyse du Pr Jean-Marie Bourre, membre de l'Académie de médecine et auteur de «La nouvelle diététique du cerveau» (éd. Odile Jacob). » Composition, consommation, bienfaits : tout savoir sur les matières grasses

Les graisses, ou lipides, viennent d'être officiellement réhabilitées. Enfin, le «gras» n'est plus mis à l'index dans les recommandations alimentaires, au contraire. Et nous découvrons, encore une fois, que nous vivions depuis de nombreuses années sur des dogmes de santé publique nés de la confusion trop courante entre interdiction et modération. Ces nouvelles préconisations renvoient aussi au bien-être, tournant enfin le dos au dogmatisme de la toxico-pharmaco-nutrition! En effet, il n'est pas question de remettre en cause la lutte contre les excès de graisses pour prévenir certains cancers, le syndrome métabolique (qui associe notamment obésité, dia...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant