Liontrust affiche une perte de 1,6 million de livres

le
0
(NEWSManagers.com) -

Pour le semestre au 30 septembre 2010, Liontrust Asset Management affiche une perte avant impôt de 1,6 million de livres contre un bénéfice avant impôt de 0,7 million et des recettes de commissions de performance de 199.000 livres contre 2,24 millions.
L'encours au 30 septembre ressortait à presque 1,13 milliard de livres contre 2,18 milliards un an plus tôt, mais il atteint presque 1,25 milliard de livres au 23 novembre. De plus, le gestionnaire britannique fait état de souscriptions nettes de 41 millions de livres au 23 novembre depuis le début de l'exercice, avec plus de 76 millions depuis début octobre.
Pour le CEO John Ions, la perte du premier semestre de l'exercice doit être considérée dans le contexte des mutations rapides intervenues dans la société durant les derniers mois (notamment avec la prime de départ de 665 000 livres attribuée à l'ancien CEO Nigel Legge), de l'augmentation des dépenses de marketing pour générer des souscriptions, des nouvelles activités et du retour à des souscriptions nettes. L'autre raison de la perte, bien entendu tient au fait que les actifs sous gestion ont diminué, une tendance qui a pu être inversée depuis lors. Cela s'est traduit par des souscriptions nettes de 9 millions de livres en juillet-septembre, ce qui a été le premier semestre positif à cet égard depuis le premier trimestre calendaire de 2008. De fait, ajoute le CEO, le dernier exercice où Liontrust a enregistré des souscriptions nettes a été celui de 2003-2004.
John Ions a aussi indiqué qu'en raison du succès remporté jusqu'à présent par la campagne de marketing, la société a décidé d'affecter 0,7 million supplémentaire à ce budget pour le second semestre (au 31 mars), de sorte que l'augmentation des dépenses de marketing durant l'ensemble de l'exercice aura été de 1,2 million de livres.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant