Lionel Stoléru, ancien secrétaire d'Etat de VGE et Mitterrand, est décédé à 79 ans

le
1
Lionel Stoléru, ancien secrétaire d'Etat de VGE et Mitterrand, est décédé à 79 ans
Lionel Stoléru, ancien secrétaire d'Etat de VGE et Mitterrand, est décédé à 79 ans

Ancien secrétaire d'Etat de Valéry Giscard d'Estaing et de François Mitterrand, Lionel Stoléru est décédé mercredi soir à Paris d'un arrêt cardiaque, a annoncé ce jeudi sa fille unique, Emmanuelle Wargon. Il avait 79 ans.

 

Né en 1937 à Nantes, ce polytechnicien obtient un doctorat en économie de la prestigieuse université de Stanford, en Californie. Ingénieur des mines puis professeur d'économie, Lionel Stoléru est nommé secrétaire d'État chargé de la condition des travailleurs manuels en 1974, un poste qu'il occupera pendant quatre ans. Il crée notamment en 1977 une prime au retour des travailleurs immigrés d'un montant de 10 000 francs (le «million Stoléru»). 

Ferme opposant au Front national de Jean-Marie Le Pen, il claque en 1985 la porte du Parti républicain de François Léotard, dont il dénonçait «la dérive droitière». Lionel Stoléru se retrouve quatre ans plus tard face au président du FN à la télévision dans une séquence mémorable. Au cours de leurs échanges, Jean-Marie Le Pen apostrophe Lionel Stoléru et lui demande s'il a «la double nationalité». «Laquelle ?», répète à plusieurs reprises le secrétaire d'Etat.

 

Il participe à la création du RMI

Sans réponse de la part de Jean-Marie Le Pen, Jean-Claude Bourret intervient. «M. Stoléru, vous êtes juif ou non ?», demande le présentateur. «Ce n'est pas une nationalité», réplique Lionel Stoléru. Bourret reprend la parole en précisant que le président du FN fait allusion à une possible double nationalité franco-israélienne. «Oui, c'était la question que je lui posais», confirme Jean-Marie Le Pen en prenant un air innocent.

VIDEO. Question de Jean Marie Le Pen à Lionel Stoléru sur sa nationalité (décembre 1989)

Après avoir terminé le septennat de Valéry Giscard d'Estaing comme secrétaire d'État chargé des travailleurs manuels et immigrés, Lionel Stoléru devient ministre d'ouverture de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 2 jours

    Le Bayrou de l'époque.....mais lui misait sur le bon cheval.