Linky : tout savoir sur le nouveau compteur électrique

le
3

Voué à équiper 35 millions de foyers d'ici à 2021, le nouveau compteur Linky d'Enedis suscite de nombreuses interrogations, notamment sur la sécurisation de ses données. S'il présente des avantages en termes de coût et de souplesse d'utilisation, ce compteur "intelligent" permet aussi de communiquer à distance, ce qui pose de réelles questions de protection de la vie privée.

Linky : tout savoir sur le nouveau compteur électrique / iStock.com - MartinPrescott
Linky : tout savoir sur le nouveau compteur électrique / iStock.com - MartinPrescott

Le déploiement de Linky

Depuis 2015, ce sont déjà 7 millions de compteurs Linky qui ont été installés par le réseau de distribution Enedis (ex ERDF).
Initié par deux directives européennes en 2006 et 2009 puis validé par la commission de régulation de l'énergie en 2011, le projet viserait avant tout à réduire la consommation énergétique. Plusieurs pays européens comme l'Italie, l'Irlande ou les Pays-Bas l'ont déjà adopté. En France, 14 000 de ces nouveaux compteurs sont posés chaque jour en 2017. Un tiers des 35 millions de compteurs devrait alors avoir pris place dans les foyers français à la fin de l'année, le déploiement total devant être effectif en 2021. Six entreprises européennes sont chargées de la fabrication de ces petits boitiers verts qui sont posés petit à petit chez les Français. Bémol de taille, vous ne pourrez pas choisir la date d'installation du boitier mais serez prévenu quelques semaines à l'avance, par courrier, du passage du technicien.

Les avantages du nouveau compteur électrique

Dit "intelligent", Linky est un compteur électrique qui peut réaliser à distance plusieurs opérations techniques qui nécessitaient jusque-là l'intervention d'un technicien : mise en service, résolution de certaines pannes ou encore modification de puissance. De plus, il permet de transmettre automatiquement les relevés de consommation. Plus besoin donc d'attendre le technicien qui vient faire son relevé ou de payer son déplacement pour des petites pannes. Autre avantage de taille, les consommateurs seront facturés sur leur consommation réelle et non plus estimée et pourront suivre eux-mêmes, donc maîtriser, leur consommation quotidienne.
Enfin, l'utilisation de Linky est plutôt facile et intuitive. L'essentiel consiste en effet à connaitre le bouton "défilement + et -" qui vous permet d'afficher le nom de votre contrat, votre index de consommation et la puissance.

Les inquiétudes suscitées par Linky

La transmission automatique des données est pratique mais elle permet également à ceux qui recueillent ces données d'en déduire de nombreux éléments sur nos habitudes de vie (heure du lever, du coucher, occupation de la maison, quels appareils utilisés et quand, etc.). Enedis assure toutefois que les données sont cryptées et que toute ouverture physique du compteur entraîne un blocage voire une suppression des données. De plus, la CNIL a statué sur le fait que les données concernant la courbe de charge (consommation des foyers par tranche de 30 mn) ne seront transmises à Enedis ou un tiers qu'avec l'accord du consommateur.
Un consommateur qui ne semble pas si préoccupé que ça de la sécurisation de ses données puisqu'une enquête de l'association UFC-Que Choisir de septembre 2017 révèle que seul 1% des utilisateurs s'en inquiète. Ils sont un peu plus nombreux (3%) à craindre les émissions d'ondes électromagnétiques, comme de nombreuses associations avec eux. Enedis respecte pourtant bien les normes sanitaires françaises et européennes, le champ électromagnétique des ondes Linky ayant été mesuré à 0,8 volt/mètre, soit 100 fois moins que la limite réglementaire.

Trucs et astuces

La pose du compteur est gratuite pour les particuliers, bien que le coût de l'installation soit estimé à 7 milliards d'euros sur six ans. Le tarif d'acheminement de l'électricité (et partant la facture) devrait, de son côté, augmenter.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jeepinv il y a un mois

    Le problème, c'est que Linky n'a aucune marge de tolérance alors que le fournisseur de courant s'octroie une marge de 10 à 20% (190 ou 200 volts au lieu des 230 annoncés) sur le voltage fourni si vous êtes en "bout de ligne".

  • Road40 il y a un mois

    ils ne regardent que l'aspect consommation et rien d'autre . La securité ils s'en foutent totalement . De plus , l'installateur dans des situations difficiles ( accesibilité , vetusté du tableau etc ..)se voit contraint de faire appel a l'habitant du logement pour l'aider et cela en franchissant sa zone de securité ....et donc d'exposer l'habitant ! un comble .

  • M5065888 il y a un mois

    Aucune allusion au vaste rejet que son installation suscite et aux méthodes douteuses des installateurs ?