Linky : nouveaux services payants

le
0
Annoncés gratuits, les services proposés par le nouveau compteur comme la consultation du niveau de consommation d'électricité, seront finalement payants.

Alors qu'ErDf - la filiale d'EDF en charge de la distribution de l'électricité, devrait prochainement décider de généraliser l'installation de son nouveau compteur,EDF teste auprès d'un nombre restreint de détenteurs de l'appareil, une formule de services payants facultatifs liés à Linky. L'abonnement facturé 3,5 euros par mois permet aux consommateurs d'accéder à un espace personnel et sécurisé via Internet, «où ils peuvent visualiser leur consommation, en euros, en kWh, et en CO2, comparer consommation réelle et consommation prévisionnelle...», a précisé le ministère, en confirmant une information du quotidien Le Parisien. Le ministère tient néanmoins à préciser que cette offre, facultative, ne «remet pas en cause le principe d'une gratuité de l'installation de cet équipement».

Il ne serait apparemment pas question d'imposer des coûts supplémentaires obligatoires aux 35 millions de foyers bientôt détenteur du nouveau compteur Linky actuellement testés dans deux zones tests à Lyon et en Touraine .

Economies d'énergies promises

Selon les calculs du quotidien Le Parisien -Aujourd'hui en France , les nouveaux services coûteraient 42 euros par an, soit un coût très proche des économies promises par l'opérateur d'électricité. Pour un foyer consommant 400 euros d'électricté par an, EDF chiffrait l'économie annuelle à 50 euros. Linky - le compteur «intelligent» - devait en effet être susceptible d'intervenir de lui-même pour optimiser la consommation en fonction de la saison, de la météo ou du nombre d'appareils utilisé... Selon Le Parisien, les fonctions du compteur devraient néanmoins moins développées que prévu et profiter davantage aux distributeurs d'énergie qu'aux consommateurs. Plus «communiquant» qu'«qu'intelligent», Linky permettra surtout les interventions à distance (réparations, relevés) sans qu'il soit besoin d'envoyer des agents sur place. La réception d'information concernant les économies d'énergie promises risquent donc d'être soumises à la souscription des nouveaux services.

Quant au coût d'installation du compteur en lui même,Michèle Bellon, présidente d'ErDF avait dans un entretien au Figaro, précisé que l'intégralité de la facture serait à la charge de la filiale d'EDF. Le coût est officiellement estimé à 4 milliards d'euros. La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) avait quant à elle avancé le chiffre de 8 à 9 milliards d'euros.

Le ministre de l'Industrie, Eric Besson, a annoncé qu'il réunirait le comité de suivi Linky le 28 juin. Il présentera à cette occasion un bilan complet de l'expérimentation en cours, en vue de la décision éventuelle de généralisation qui doit être prise par le gouvernement cet été. Il est envisagé que le Linky remplace les boîtiers actuels d'ici à 2020 dans l'ensemble de la France.

(Avec AFP)

LIRE AUSSI :

» EDF prêt à déployer ses nouveaux compteurs

» L'État réfléchit à un compteur intelligent gratuit

» 205.000 compteurs intelligents installés

» Compteur intelligent : la facture monte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant