LinkedIn va dédommager des utilisateurs "spammés"

le
0
Le réseau envisage de débourser 13 millions de dollars pour indemniser les membres, victimes de ses spams.
Le réseau envisage de débourser 13 millions de dollars pour indemniser les membres, victimes de ses spams.

Régler le conflit à l'amiable, tel est l'objectif de LinkedIn. Accusé de "spammer", le réseau social s'apprête désormais à dédommager ses utilisateurs, rapporte Le Monde. Ainsi, le 2 octobre dernier, de nombreux internautes ont reçu un e-mail plutôt étonnant : le réseau social professionnel leur explique qu'ils peuvent réclamer leur part des 13 millions de dollars (soit 11,5 millions d'euros), qu'il envisage de débourser pour les indemniser de l'envoi de courriels non sollicités.

L'affaire remonte à 2013. Depuis cette année-là, le réseau social professionnel est poursuivi par un recours collectif l'accusant de "spammer" les contacts de ses utilisateurs. Les plaignants reprochent à LinkedIn d'avoir puisé dans leur carnet d'adresses pour envoyer des invitations à créer un compte à leurs contacts.

Jusqu'au 14 décembre

Si l'envoi de ces e-mails était précisé dans les conditions d'utilisation au moment de l'inscription, le caractère répétitif de la démarche suscite l'indignation des utilisateurs. En effet, si la personne ne donnait pas suite, ce mail était suivi de deux courriels de relance. Pire, la forme de ces e-mails donnait l'impression qu'ils avaient été directement envoyés par les utilisateurs inscrits sur LinkedIn. Deux points démentis par le réseau social mais décriés par la justice américaine.

 

C'est donc pour mettre fin au procès que l'entreprise a décidé de payer 13...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant