LinkedIn capitalise sur les données de ses utilisateurs

le
0
Coté en Bourse depuis fin mai 2011, le site a dégagé un bénéfice net de 6,6 millions de dollars sur 215 millions de dollars de chiffre d'affaires.

Le siège de Google, l'immense Googleplex, n'est qu'à dix minutes à pied. Comme tant d'autres géants technologiques, LinkedIn a élu domicile au c½ur de la Silicon Valley, à Mountain View. Ce réseau social, résolument tourné vers un usage professionnel, propose à ses utilisateurs de retrouver sur Internet ce qui fait le succès de la Silicon Valley: beaucoup de relationnel et l'accès à des expertises qui sont souvent externes à leur entreprise.

Pour l'entreprise LinkedIn, la proximité des plus gros acteurs d'Internet et des technologies doit aussi rappeler sa filiation et son ancrage technologique. Une particularité sur laquelle repose son modèle économique. «Ce que je souhaitais, c'est initier le changement dans le monde, raconte aujourd'hui Reid Hoffman, le cofondateur et président exécutif de LinkedIn. À l'été 2006, j'ai réalisé que le modèle économique était défini et stable. Étant profitable, LinkedIn était viable et pouvait vivre pour toujours.»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant