Lindsay Owen-Jones quitte L'Oréal

le
0
Le président du groupe transmet les rênes à son directeur général. En un quart de siècle, L'Oréal est devenu un géant mondial des cosmétiques.

Il avait toujours martelé qu'il quitterait le groupe avant ses 65 ans. Lindsay Owen- Jones, le mythique président de L'Oréal, tiendra parole. Comme l'a annoncé Le Journal du dimanche , le 17 mars, jour de ses 65 ans, il cédera son fauteuil de président à Jean-Paul Agon, le directeur général, appelé ainsi à prendre les pleins pouvoirs chez le leader mondial des cosmétiques.

Ce jour-là, c'est bien l'un des monstres sacrés du capitalisme français qui tirera sa révérence. Lindsay Owen- Jones avait pris les rênes de L'Oréal en 1988, à l'âge de 42 ans. Le Gallois devenait alors le quatrième président seulement après 80 ans d'existence de l'ex-officine capillaire. Pas facile de remplacer François Dalle, glissait-on alors. Pas facile non plus de succéder à Lindsay Owen-Jones, qui fut longtemps le seul patron étranger du CAC 40, le mieux payé et également le plus admiré, compte tenu du parcours exemplaire du propriétaire de Lancôme, Garnier et autres Hele

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant