Linde réduit ses coûts après l'échec de la fusion avec Praxair

le
0
    MUNICH, 28 octobre (Reuters) - L'allemand Linde  LING.DE , 
numéro un mondial des gaz industriels par le chiffre d'affaires, 
a annoncé vendredi un programme de réduction des coûts dans le 
sillage de l'échec de son projet de rapprochement avec 
l'américain Praxair  PX.N . 
    Le programme, présenté en même temps que des résultats du 
troisième trimestre, supérieurs aux attentes, prévoit 370 
millions d'euros d'économies supplémentaires par an à partir de 
2019, en plus des 180 millions d'euros annuels prévus par un 
plan déjà en place. 
    Les restructurations coûteront 400 millions d'euros sur 
2016-2017 et se traduiront par la suppression de 3.000 à 4.000 
postes sur un total de 65.000 dans le monde, selon les calculs 
de Reuters. 
    Le bénéfice d'exploitation ajusté au troisième trimestre a 
augmenté de 3% à 1,01 milliard d'euros, contre un consensus de 
992 millions d'euros selon une enquête Reuters. 
    Le chiffre d'affaires est resté stable à 4,41 milliards 
d'euros, au-dessus du consensus de 4,28 milliards. 
    Linde et Praxair ont annoncé le mois dernier avoir mis fin à 
leurs discussions en vue de créer un géant mondial du secteur, 
les deux groupes n'ayant pu se mettre d'accord sur la 
localisation du siège de la nouvelle entité ni sur la 
composition de l'équipe de direction.   
     
 
 (Georgina Prodhan; Patrick Vignal pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant