Limoges : Pour Forte, le match face au Maccabi " ressemble à une corrida "

le
0
Limoges : Pour Forte, le match face au Maccabi " ressemble à une corrida "
Limoges : Pour Forte, le match face au Maccabi " ressemble à une corrida "
Après 16 longues années de disette, le CSP Limoges s'apprête à faire son grand retour sur la scène européenne ce jeudi lors d'un déplacement à Tel-Aviv pour affronter le Maccabi, tenant du titre, lors de la 1ere journée de l'Euroligue.

Seize ans que le CSP attendait ça. Seize longues années que le club limougeaud, seule formation française à avoir remporté la C1 en 1993, attendait de pouvoir renouer avec un grand rendez-vous continental.

Alors, après une longue période d'errance marquée, entre autre par un dépôt de bilan en 2004, et une retombée en N1, le club de Frédéric Forte a du mal à cacher son plaisir à quelques heures de se frotter au Macccabi Tel-Avib, tenant du titre et sextuple vainqueur de la C1, pour le compte de la 1ere journée d'Euroligue.

« L'Euroligue, ça matérialise dix années de travail rappelle, le président limougeaud, membre de l'équipe de 1993, interrogé par l'Agence France Presse. Entre le premier match en N1 à Salon-de-Provence et Tel-Aviv, on mesure tout le parcours effectué. Le Maccabi, c'est le « club-nation », il va y avoir un engouement exceptionnel pour célébrer leur titre. Quelque part, ça ressemble à une corrida avec la mise à mort du petit club français. Mais s'il peut y avoir une surprise, c'est sans doute maintenant. Dans un mois et demi, le Maccabi sera en place et sera injouable. Il faudra sauter plus haut, être plus fort, plus intense, plus dur et plus intelligent aussi parce qu'on verra vite que ce qui a marché contre Rouen (ndlr : victoire 92-62 samedi en ProA) ne marchera pas contre Tel-Aviv. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant