Limiter les salaires du privé : la gauche l'envisage, la droite s'y oppose

le
19
Limiter les salaires du privé : la gauche l'envisage, la droite s'y oppose
Limiter les salaires du privé : la gauche l'envisage, la droite s'y oppose

L'actuel patron de PSA, Philippe Varin, a finalement renoncé mercredi à sa retraite chapeau. Si cette décision a été saluée par l'ensemble de la classe politique, ou presque, son cas a relancé le débat autour de la rémunération des grands patrons. Et les socialistes veulent aller plus loin. «Il faut légiférer» estime Arnaud Montebourg le ministre du Redressement productif. Une idée largement partagé à gauche. Au printemps pourtant, Bercy avait finalement préféré l'«autorégulation exigeante» à la loi. A droite, on estime plutôt qu'une loi n'est pas nécessaire.

A la demande du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, Christian Eckert, le rapporteur général du budget va faire des «propositions» pour «aller plus loin» sur la question des hautes rémunération. Ces propositions ne prendront pas nécessairement la forme d'une loi spécifique a averti le rapporteur général. Il suggère par exemple «d'assujettir les aides (de l'Etat) aux entreprises à des comportements conclus dans des conventions».

Désir et Placé pour une loi

Solférino soutient l'idée d'une loi. Il faut «envisager de légiférer» pour «plus de transparence» a estimé jeudi matin Harlem Désir. «L'entreprise dépend évidemment de ses investisseurs et de ses actionnaires, mais elle dépend aussi de tous ses salariés, ses ingénieurs, ses techniciens (...) des collectivités locales ou de l'Etat» a argumenté le Premier secrétaire du PS sur RTL. «Il faut que l'ensemble des parties prenantes puissent connaître en toute transparence quelle est la rémunération des dirigeants».

VIDEO. Pour Harlem Désir, «on ne peut pas écarter» une loi

Même tonalité du côté d'Europe-Ecologie-les-Verts. Jean-Vincent Placé a défendu sur I>Télé une loi limitant les rémunérations du privé.

«J'étais déjà favorable à la loi proposée par le président de la République pendant sa campagne. Je souhaite que l'on revienne sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr2611 le jeudi 5 déc 2013 à 19:28

    ils arrivent déjà pas à gérer la France avec leur surplus de fonctionnaire et maintenant ils s'attaquent à la gestion des entreprises, n'importe quoi.

  • ppetitj le jeudi 28 nov 2013 à 15:31

    Et celle du publique et des hauts fonctionnaires ....Rien ?

  • M1531771 le jeudi 28 nov 2013 à 13:42

    Et les footeux alors, vous aller leurs piquer tous leurs millions et limiter leurs rémunérations à tous ces abr.utis, incapables d'aligner deux mots à la suite lors des conférences de presse et qui ont comme seul passe temps de se taper des p.utes à 2500 euros...! Alors qu'aller vous faire ?!?

  • M1531771 le jeudi 28 nov 2013 à 13:40

    Ridicule, tout cela est ridicule. Il est illusoire penser qu'un entrepreneur va prendre des risques, engager parfois ses biens, pour au final avoir l'espoir de gagner des clopinettes ! Ridicule.Nous sommes ici encore dans le dogme et la revanche..."Ce que tu as et que je n'ai pas ou n'ait pas été capable d'avoir, tu ne l'auras plus", voilà l'ambition de cette gauche !

  • KAFKA016 le jeudi 28 nov 2013 à 13:07

    Pour le public aussi : Limitation aussi des salaires et imposition comme tt le monde des avantages/idemnités, alignement des durées de cotisation retraite sur le privé...

  • KAFKA016 le jeudi 28 nov 2013 à 13:04

    limitation des salaires du privé = Eurostar aller simple pour Londres (75euros)...

  • M7403983 le jeudi 28 nov 2013 à 12:55

    Avec des lois et des décrets, cela sera plus facile que de faire baisser le chômage ... Quoi que, avec leurs emplois aidés "bidon" pour la plus part , ils seraient encore bien capable de tromper leur monde !!

  • M2280901 le jeudi 28 nov 2013 à 12:54

    ils feraient mieux de mettre les cotisations et le calcul des retraites des fonctionnaires au niveau du privé et le courbe de la dette s'inverserait très sensiblement

  • jbellet le jeudi 28 nov 2013 à 12:52

    pendant que vous y etes il faudrait aussi limiter les salaires des artistes ou pseudo artistes et de tous les sportifs comme cela ils feront du voiturage pour tous partir a l’étranger!

  • jbellet le jeudi 28 nov 2013 à 12:42

    limiter les salaires du privé! la gauche ne sait plus quoi inventer ... elle n'a toujours rien compris a l'économie de marché