Limitation de l'immigration : le « AAA » suisse menacé

le
0

Selon Moody's, la Suisse a bénéficié de l'afflux de travailleurs étrangers qui ont contribué à compenser les effets du vieillissement de la population.

C'est une conséquence inattendue du vote, le 9 février dernier, en faveur d'une limitation de l'immigration en Suisse. L'agence de notation Moody's estime que cette consultation est négative tant pour la note de crédit du pays, l'un des derniers à bénéficier du précieux triple A, que pour les banques helvétiques. «Limiter l'immigration est susceptible d'affecter le potentiel de croissance du pays, sa richesse et sa solidité économique dans son ensemble», affirme-t-elle. La Suisse, rappelle Moody's, a bénéficié de l'afflux de travailleurs étrangers qui ont contribué à compenser les effets du vieillissement de la population et de pénurie de main-d'½uvre qualifiée, contribuant ainsi à sa croissance économique et à l'emploi.

L'introduction de quotas serait également mauvaise pour les banques. Elle pourra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant