Lille : un bar d'extrême droite crée la controverse

le
1
Un bar d'extrême droite doit voir le jour à Lille.
Un bar d'extrême droite doit voir le jour à Lille.

C'est une initiative qui passe mal. Un bar-estaminet, baptisé « La Citadelle » et géré par le groupe d'extrême droite Génération identitaire, doit ouvrir le 24 septembre, à quelque 200 mètres de la Grand-Place de Lille, a révélé La Voix du Nord, dans son édition de vendredi. Il n'en faut pas plus pour susciter l'indignation de Joe Dabit, militante écologiste et conseillère du quartier de Moulin. « Effarée », « choquée », celle qui craint une « incitation à la haine » ne tarde pas à lancer une pétition pour réclamer la fermeture de ce bar associatif.

Publiée vendredi sur change.org et adressée à la maire de la ville, Martine Aubry, la pétition avait recueilli plus de 6 600 signatures, mardi soir. Et la militante de prévenir : « Pour les identitaires, obsédés par le concept de grand remplacement en vogue dans l'extrême droite, Roubaix est ainsi une ville occupée par les populations étrangères. »

La défense du « Français blanc »

Car les ambitions de Génération identitaire Flandres-Artois-Hainaut sont claires. Dans une interview parue dans le quotidien régional, son leader Aurélien Verhassel  a dévoilé les grandes lignes de son projet. Au programme : la défense du « Français blanc » contre la « racaille » ou encore la « reconquête » des villes « occupées » par les « populations étrangères ». D'ailleurs, le nom de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Spartaku il y a 3 mois

    Enfin un lieu convivial pour les 95% des forumeurs politique de boursorama ....