Lille sort le TFC de son rêve

le
0

Sans forcer son talent, Lille est venu à bout de Toulouse samedi (1-0) pour assurer définitivement son maintien. Le TFC, qui avait repris espoir le week-end dernier, rechute et se dirige tout droit vers la L2.

Le debrief

Destins croisés entre Lille et Toulouse. Relégable début décembre, le LOSC a définitivement assuré son maintien samedi et peut regarder vers le haut après avoir dominé difficilement un TFC qui file tout droit vers la L2. Les Pitchounes avaient pourtant repris espoir après leur large succès contre Bordeaux le week-end dernier (4-0). Mais l’effet Pascal Dupraz, déjà observé à Marseille la semaine précédente (1-1), n’a pas duré. Les Toulousains ont à nouveau affiché des limites rédhibitoires à ce niveau, tant dans la construction du jeu que dans l’efficacité au cœur des trente derniers mètres adverses. Ils n’ont surtout pas réussi à concrétiser leur temps fort, qui s’est étiré sur les vingt premières minutes de la seconde période, pour égaliser et inverser le cours des événements.

Tout un symbole d’une saison où rien n’a tourné dans le sens du TFC en L1. D’autant que le LOSC était franchement au bord de la rupture à cet instant, ne parvenant plus à se sortir du pressing intense imposé par les Haut-Garonnais. Ces derniers avaient ainsi rectifié le tir après un premier acte où les Lillois avaient dominé copieusement les débats et logiquement pris les devants au score, en étant appliqués plus que géniaux. Les Dogues se sont ensuite contentés de gérer, quitte à se faire peur par moments. Mais ils sont désormais un candidat crédible à une place dans le Top 6. C’est aussi ça la beauté d’un championnat où la vérité de la mi-saison n’est pas toujours celle de mai.

Le film du match

17eme minute (1-0)
Balmont lance Boufal dans la surface toulousaine. Le milieu offensif lillois réussit un excellent contrôle, avant d’être bloqué par Yago et I.Diop. Mais les défenseurs toulousains éloignent mal le danger et M.Amalfitano en profite. L’ancien Lorientais hérite du ballon et bat Lafont d’une frappe placée sur sa droite.

27eme minute
Décalé sur la gauche, Braithwaite enroule son centre du droit. Il le dépose sur la tête de Ben Yedder, qui passe devant Basa, coupable au passage d’une poussette dans le dos de l’attaquant toulousain, pour placer une reprise décroisée. Le ballon frôle le poteau gauche d’Enyeama.

33eme minute
Une longue séquence lilloise dans le camp toulousain débouche sur un centre de D.Sidibé vers Boufal à l’entrée de la surface. L’ex-Angevin mystifie Bodiger d’une feinte de tir avant de s’essayer à un lob subtil du gauche. Lafont est bien présent sur la trajectoire du ballon, qui file nettement à côté.

38eme minute
A la tombée d’une longue touche de D.Sidibé, Boufal et Eder s’arrachent pour récupérer le ballon. L’international portugais impose son physique pour finalement placer un tir croisé puissant du droit dans une position excentrée. Lafont intervient difficilement sur sa gauche.

47eme minute
Ben Yedder récupère haut suite à un excellent pressing de Didot. Il lance dans la profondeur Braithwaite, qui centre à l’aveugle pour retrouver son compère. Seul aux six mètres, le Franco-Tunisien rate sa reprise du plat du pied droit et manque le cadre à bout portant.

54eme minute
Ben Yedder envoie Moubandjé sur le côté gauche. L’international suisse déborde tout en puissance avant d’adresser un centre tendu dont Regattin coupe la trajectoire au point de penalty. La tête plongeante de l’ailier toulousain n’inquiète pas un Enyeama vigilant et bien placé.

56eme minute
Un pressing collectif bien coordonné permet à T.Doumbia de chiper le ballon dans les pieds de D.Sidibé. Il entre dans la surface et adresse un tir qui manque de conviction pour battre Enyeama, qui se couche bien sur sa gauche pour capter le ballon.

64eme minute
D’un petit ballon piqué dans la surface lilloise, Didot trouve Yago. Le latéral toulousain remise pour Regattin, qui frappe en force du droit. Mais il en met trop et ça passe largement au-dessus du but des Dogues.

89eme minute
Boufal s’échappe sur la droite suite à une longue transversale de Benzia. Celui qui a fait le choix de la sélection marocaine déborde avant de centrer au cordeau devant le but. Lafont est battu, mais I.Diop intervient juste devant Eder pour éviter le but du break.

Les joueurs à la loupe

Lille
Voilà près de trois ans et demi que M.AMALFITANO n’avait plus connu le frisson de marquer en L1. Le milieu lillois a inscrit son premier but dans le championnat depuis le 23 septembre 2012 avec l’OM pour couronner sa prestation la plus accomplie avec le LOSC. Il a brillé par son activité, sa justesse technique et son engagement dans les duels. Il a affiché bien de plus régularité que BOUFAL, plombé par son déchet technique (24 ballons perdus sur 57 touchés, 65% de passes réussies), et qu’EDER, trop intermittent à la pointe de l’attaque où il a néanmoins pesé physiquement. Aux côtés d’un BALMONT qui a baissé le pied après une excellente première demi-heure, OBBADI a ratissé large et donné du liant au jeu par sa qualité dans les transmissions. AMADOU a ramassé les miettes derrière et s’est contenté du minimum. CIVELLI et BASA ont imposé leur avantage de taille pour glaner de nombreux ballons aériens, mais ont souffert dès que les Toulousains ont réussi à poser le jeu. D.SIDIBE a fait mal dans son couloir par ses accélérations tranchantes, même s’il les a limitées à la portion congrue. SOUMAORO a confirmé que dans l’axe ou dans un couloir, son efficacité défensive restait la même. ENYEAMA a bien réalisé tout ce qui lui a été demandé, à savoir pas grand-chose.

Toulouse
Forcément des regrets pour BEN YEDDER. L’attaquant toulousain a vendangé en début de seconde période la meilleure opportunité du TFC dans cette rencontre, qui aurait pu en bouleverser la physionomie. Cela aurait récompensé ses efforts constants face à la solide charnière lilloise. BRAITHWAITE a souvent manqué de justesse dans ses choix, alors que SOMALIA a traversé le match comme une ombre. Heureusement que REGATTIN a secoué le cocotier lors de son entrée. Bien que volontaire, DIDOT a vécu une soirée difficile dans la construction du jeu (53% de passes réussies). BODIGER a peiné à s’imposer à la récupération et n’a pas suffisamment influé sur les événements. T.DOUMBIA a clairement surnagé dans l’entrejeu toulousain, avec sa capacité à défendre en avançant et sa faculté à transpercer les lignes balle au pied. TISSERAND a réussi un match solide dans l’axe de la défense, avec un I.DIOP moins souverain au cours de ce match. MOUBANDJE s’est régalé dès qu’il a pu se projeter vers l’avant dans son couloir gauche. A l’opposé, YAGO a vécu un calvaire pendant la première demi-heure avant de sortir la tête de l’eau. Trop fébrile d’un bout à l’autre du match, LAFONT n’a jamais rassuré les siens.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match maîtrisé avec le sourire et beaucoup de pédagogie : Bartolomeu Varela a réussi un sans-faute.

Ça s’est passé en coulisses…

- Surprise à l’entraînement du LOSC cette semaine. Trois mois seulement après une opération à l’épaule qui devait l’éloigner des terrains jusqu’à début mai, Mike Maignan a repris jeudi avec les autres gardiens lillois. Il pourrait postuler à une place dans le groupe au retour de la trêve internationale.

- Toulouse devait faire sans Jean-Daniel Akpa-Akpro, touché aux adducteurs. Zinédine Machach et Alexis Blin étaient eux suspendus. Yann Bodiger et Steeve Yago en profitaient pour faire leur retour dans le groupe toulousain.

- Adrien van Beveren a donné le coup d’envoi fictif de la rencontre. Le pilote français, triple tenant de l’Enduropale du Tourquet, a récemment terminé sixième du Dakar dans la catégorie motos.

La feuille de match

L1 (31eme journée) / LILLE – TOULOUSE : 1-0

Stade Pierre-Mauroy (29 736 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Varela (6)

But : M.Amalfitano (17eme) pour Lille

Avertissements : Eder (40eme), Civelli (43eme) et Boufal (90eme+2) pour Lille - I.Diop (54eme), T.Doumbia (58eme) et Yago (68eme) pour Toulouse

Expulsion : Aucune

Lille
Enyeama (5) – Soumaoro (6), Civelli (6), Basa (5), D.Sidibé (6) – Balmont (cap) (5) puis Mavuba (65eme), Amadou (5), Obbadi (6) puis Benzia (83eme) - M.Amalfitano (7) puis Bauthéac (73eme), Eder (5), Boufal (5)

N'ont pas participé : Elana (g), Sunzu, Y.Koné, R.Lopes
Entraîneur: F.Antonetti

Toulouse
Lafont (4) – Yago (4), I.Diop (4), Tisserand (6), Moubandjé (5) – Didot (4) puis Pesic (65eme), Bodiger (4) puis Sirieix (73eme), T.Doumbia (6) - Somalia (2) puis Regattin (51eme), Ben Yedder (4), Braithwaite (4)

N'ont pas participé : Goicoechea (g), Kana-Biyik, Ninkov, Trejo
Entraîneur : P.Dupraz

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant