Lille se qualifie pour la finale de la Coupe de la Ligue en écrasant Bordeaux

le
0
Les joueurs ont rassuré leur entraîneur, qui ne les avait pas épargné lors d'une conférence de presse deux jours auparavant.
Les joueurs ont rassuré leur entraîneur, qui ne les avait pas épargné lors d'une conférence de presse deux jours auparavant.

C’est la première fois que le club nordiste atteint ce stade de la compétition.

Lille n’a fait qu’une bouchée de Bordeaux, 5 buts à 1, pour accéder à la finale de la Coupe de la Ligue mardi 26 janvier au Stade Pierre-Mauroy.

C’est la première fois que les Nordistes atteignent le stade ultime de cette compétition, après avoir échoué en demi-finale en 2013 à Saint-Etienne et en 2015 face au Paris Saint-Germain.

Le Losc pourrait d’ailleurs retrouver l’équipe de la capitale, double tenante du titre, le 23 avril au Stade de France, à condition que cette dernière se défasse de Toulouse, mercredi au Parc des Princes.

Les Nordistes, qui restaient sur deux échecs cuisants contre les amateurs de Trélissac (CFA) et face à Troyes, se sont imposés grâce à des buts de Yassine Benzia (7e), Lamine Sané (csc, 41e), Adama Soumaoro (45e), Eric Bauthéac (56e) et Sofiane Boufal (90e+3), tandis que Clément Chantôme avait égalisé pour les Girondins en première période (33e).

Une réponse aux critiques Les Lillois sont inefficaces et fragiles mentalement depuis le début de l’année 2016. « Le groupe ne vit pas bien, je n’ai pas peur de le dire », avait déclaré l’entraîneur lillois Frédéric Antonetti dimanche, au lendemain de la débâcle face à l’Estac, qui s’était imposé 3 buts à 1, marquant tous ses buts dans le dernier quart d’heure. Les joueurs lillois, impressionnants de volonté et de solidarité, ont répondu face à Bordeaux de la meilleure des façons à leur entraîneur.

« C’était les mêmes joueurs que samedi mais avec la bonne attitude. J’espère qu’on aura retenu la leço...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant