Lille repousse l'OL du podium

le
0
Lille repousse l'OL du podium
Lille repousse l'OL du podium

Cette fois encore, les Lyonnais étaient attendus. Trop nerveux, sans génie, l'OL s'est incliné ce soir à Lille (0-1) sur un coup franc de Sofiane Boufal. Le podium reste à deux points à une semaine d'un déplacement risqué au Parc, qui sera miné par les blessures et les suspensions. Lille, de son côté, enchaîne un sixième match sans défaite.

Lille OSC 1-0 Olympique lyonnais

But : Boufal (28e)pour le LOSC

Tout le monde l'attendait car tout le monde attend beaucoup de lui. Beaucoup de son talent brut, de sa capacité à faire lever des foules, à briser des reins et à faire la différence. Sauf que depuis plusieurs semaines, il n'était qu'un intermittent. Un artiste en manque de confiance et à qui son entraîneur, Frédéric Antonetti, demande plus, toujours plus, beaucoup plus. Reste que ce soir, sans forcément briller plus que les autres, sans vraiment retrouver ce talent qui l'a fait changer de dimension, Sofiane Boufal a fait la différence comme il sait le faire. Sur un coup franc, tapé à la demi-heure de jeu après l'avoir provoqué, que personne ne toucha. Comme un symbole d'un LOSC de retour face à des Lyonnais sans envie alors qu'ils avaient l'occasion de grimper sur le podium. Comme le signe d'un gamin qui marche à la confiance, placé au cœur d'un système pensé pour lui, et qui sait la rendre. Au bout des crampes et au large d'un sourire retrouvé. Celui d'un stade Pierre-Mauroy qui respire, enfin.

La Grande Bouffe


C'était la caution de l'équilibre lyonnais depuis plusieurs semaines. Un milieu à trois, basé sur la relation technique entre un Corentin Tolisso retrouvé et un Maxime Gonalons de retour à son meilleur niveau. Problème, la semaine a été lapidaire du côté de Tola Vologe laissant le premier à l'infirmerie, touché au genou, et le second en tribunes avec son mouchoir. Voilà Bruno Génésio condamné à repenser une organisation porteuse d'espoirs et obligé de repasser à un 4-2-3-1 incertain avec le duo Ferri-Grenier à la récupération. Le tout avec un Valbuena replacé dans l'axe face à un LOSC que l'OL n'a plus battu à domicile depuis presque huit ans. Lille, en face, débarque avec une confiance alternative portée par une invincibilité qui dure depuis un peu moins d'un mois et le retour de son ambianceur Sofiane Boufal, suspendu la semaine passée au Parc, aligné dans un 4-2-3-1 inédit depuis la prise de pouvoir de Frédéric Antonetti. La volonté est claire, le LOSC sent qu'il y a un coup à jouer et affiche ses intentions. D'entrée, les Lillois sortent les dents et Benzia est tout proche de faire craquer…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant