Lille : Renard relativise

le
0
Lille : Renard relativise
Lille : Renard relativise

Malgré le manque de réussite de son équipe, Hervé Renard, l'entraîneur lillois, préfère relativiser après le match nul concédé à domicile contre Bordeaux (0-0, 3eme journée de Ligue 1), dimanche après-midi.

Alors que ses protégés ont touché trois fois les montants adverses, Hervé Renard, l’entraîneur lillois, livre son analyse après le match nul concédé à domicile contre Bordeaux (0-0, 3eme journée de Ligue 1), dimanche après-midi. « Quand on a pris beaucoup plus de risques, on a aussi senti que Bordeaux pouvait nous crucifier sur les contre-attaques, a expliqué le technicien nordiste au micro de beIN Sports. Il fallait trouver le bon équilibre. On a eu beaucoup d’occasions, mais il faut rester optimiste. On avait commencé par deux cols immenses avec le Paris Saint-Germain (0-1) et Monaco (0-0). Aujourd’hui, on affronte encore une très belle équipe de Bordeaux. Même avec quelques jeunes, elle garde toujours les mêmes principes. Il y a toujours cette rigueur défensive. Et le superbe arrêt de Prior sur la tête de Civelli fait la différence dans le match. »

Pas de recrue devant ?

Hervé Renard en a aussi profité pour évoquer la fin du Mercato d’été et l’éventuelle arrivée d’un attaquant supplémentaire. « Faire le forcing pour un renfort ? Pas forcément, poursuit l’ex-sélectionneur de la Côte d’Ivoire. Les choses sont très claires. On a deux jeunes attaquants qui doivent se mettre dans le bain le plus vite possible (Guirassy et Guillaume). On va leur laisser le temps. C’est normal que des garçons de 19 ou 20 ans ne puissent pas être aussi efficaces que des vieux baroudeurs. Il faut beaucoup de travail et être fort mentalement. Ça va sourire. On a entrepris des choses. On a été dangereux sur les coups de pied arrêtés. On a eu un très bon gardien (Enyeama). Il y a un petit de réussite du côté de Bordeaux. Il faut s’accrocher. Il faut regarder loin devant. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant