Lille : Les joueurs souffrent du dépôt de bilan

le
0

L’histoire du club de Lille a fini en dépôt de bilan et avec la disparition pure du LMR. Mais ce n’est pas la seule répercussion des déboires financiers du club nordiste. Les joueurs ont rapidement souffert d’une situation compliquée, sans salaire.

L’histoire de Lille a fini en jus de boudin. Promu en Pro D2 à l’issue de la saison 2014-2015, le club est redescendu de son piédestal. Le LMR n'est finalement pas monté et a finalement procédé à un dépôt de bilan amenant à une disparition des écrans radar. Les joueurs sont les principales victimes de ce rêve transformé en cauchemar. « Nous n’avons même pas eu le temps de dire au revoir aux supporters sur le terrain, regrette Guillaume August, deuxième ligne, au quotidien 20 Minutes. Les salaires ne sont plus versés depuis le mois de janvier, l’assurance a compensé pendant deux mois mais c’est tout. Ceux dont les loyers étaient payés par le club se sont retrouvés à la rue ». Une situation difficile pour ces joueurs qui ont tant donné pour le maillot, d’où une certaine union sacrée. « Nous avons su rester soudés et nous nous sommes beaucoup entraidés, raconte le joueur originaire des Landes. Heureusement que mon banquier est compréhensif ». La plupart des joueurs a retrouvé un club et a réussi à se remettre de cet épisode difficile. Guillaume August part avec le cœur lourd. « J’ai passé quatre années magnifiques dans ce club. J’ai fait des rencontres fabuleuses. Je n’ai pas pleuré en arrivant dans le Nord comme on a coutume de dire, mais, c’est sûr, je vais pleurer en repartant ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant