Lille-Lens, un derby sans saveur, vraiment ?

le
0

Pour la 90e fois, Lille et Lens s'affrontent cet après-midi en Ligue 1. Pour la première fois, en revanche, cette rencontre ne semble pas attirer les foules. Alors, le derby du Nord aurait-il perdu de sa saveur ? Pas si sûr.

"Chers amis supporters, il vous faudra débourser 25 euros afin d'assister à la rencontre. Indéniablement, les dirigeants du LOSC méprisent la ferveur du public sang et or et cela témoigne bien de l'évolution du football français dont les dirigeants souhaitent attirer un autre public plus enclin à payer et à accentuer la marchandisation de ce sport populaire." C'est par ces mots que commence le dernier communiqué de presse des différentes associations de supporters lensois (Red Tigers, North Devils, Kop Sang et Or ), visiblement agacés de ces interdictions de déplacements à répétition ces dernières semaines. La suite est du même acabit : le public sang et or fustige le prix des places, les conditions d'accès au stade et les places limitées (1 000, puis 2 000, au lieu des 2 500 réglementaires).
Moins de saveur
Ces points négatifs semblent pourtant les seuls remous d'un derby qui a indéniablement perdu de sa saveur ces dernières années. De sa ferveur, également. Même si, dans une interview à France TV Sport, René Girard s'en défend : "Cela reste un derby qui aura son parfum de rivalité, et j'espère qu'il se déroulera dans un bon esprit. Quel que soit le classement, la ferveur existe toujours". Côté lensois, Rudy Riou tentait tant bien que mal d'entretenir la flamme cette semaine dans un entretien accordé à 20 Minutes : "Aux yeux des supporters, gagner le derby pourrait peut-être faire passer la pilule plus facilement. Il ne faut surtout pas que ça tourne à la correction, ça serait un manque de respect pour nos supporters qui ont toujours été là cette saison et qui attendent ce match avec impatience. On veut éviter de passer pour des peintres" assure-t-il. Sauf que depuis samedi soir, et à cause du point pris par Lorient face à Bordeaux, le RCL est officiellement relégué en Ligue 2.
"Battez ces chiens !"
Peu épargnés par les péripéties de leur club depuis le début de saison - au hasard, la grève estivale d'Antoine Kombouaré, les matchs à domicile joués à Amiens ou à Paris, le désengagement financier d'Hafiz Mammadov, l'envoi de faux documents bancaires à la DNCG -, les supporters lensois veulent continuer à considérer ce derby comme un match particulier. Presque essentiel. À l'image de la banderole " Battez ces chiens ! " déployée ce vendredi à la Gaillette lors…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant