Lille fait la passe de trois

le
0
Lille fait la passe de trois
Lille fait la passe de trois

En grande difficulté en début de saison, le LOSC enchaîne une troisième victoire de suite en disposant aisément de Lorient (3-0). Les Dogues poursuivent leur remontée dans le ventre mou du classement.

Le debrief

Le fameux choc psychologique a eu lieu dans le Nord. Arrivé à la place d'Hervé Renard à la fin du mois de novembre, Frédéric Antonetti a récupéré une équipe en perte totale de confiance. Deux semaines plus tard, le nouveau coach lillois a pu fêter la troisième victoire consécutive de son équipe. Un succès acquis avec la manière face à Lorient (3-0). Une victoire à tempérer par la copie terne livrée par des Lorientais dépassés. Mais si les Merlus sont passés à côté de la rencontre, c'est aussi car ils sont tombés sur des Dogues morts de faim. Dans le pressing, Balmont et Mavuba sont redevenus les joueurs infatigables qui ont harcelé leurs adversaires durant 90 minutes. Si Antonetti n'a rien révolutionné – le LOSC a évolué ce samedi soir en 4-3-3, système déjà testé sans succès par Hervé Renard – l'état d'esprit a changé. Le repositionnement dans l'axe d'un Benzia en pleine confiance a pesé dans cette nouvelle victoire nordiste. S'il n'a pas marqué ce samedi, l'ancien Lyonnais s'est néanmoins montré une nouvelle fois décisif en voyant sa frappe puissante repoussée dans les pieds de Bauthéac lors du deuxième but. Bauthéac qui est le symbole de cette soirée en tous points réussis. Lui qui n'avait jamais marqué sous ses nouvelles couleurs s'est fendu d'un doublé en renard des surfaces. Des milieux de terrain de nouveau hargneux, des attaquants qui brillent chacun leur tour et qui ont repris confiance, sans oublier une défense qui n'a pas encaissé de but, Lille est redevenu une place forte. La zone des relégables semble désormais un lointain souvenir, le LOSC est lancé dans une folle remontée. Avec ce troisième succès consécutif, une première depuis avril dernier, les Nordistes remontent au onzième rang.

Le film du match

19eme minute
Spécialiste des percées tranchantes, D.Sidibé rentre dans l'axe depuis son côté droit. Benzia laisse passer son latéral qui prend sa chance du gauche à l'entrée de la surface. Ça flirte avec la base du montant droit de Lecomte.

22eme minute
Récupération haute de Ndong dans le rond central. Le milieu trouve Moukandjo devant lui. Le deuxième buteur du championnat décale sur sa droite Lavigne qui, dans un angle assez fermé, voit sa frappe croisée à ras-de-terre être repoussée par la main ferme d'Enyeama.

27eme minute (1-0)
Après un une-deux avec D.Sidibé, Balmont distille une merveille de centre au second poteau en direction de Bauthéac. Oublié par la défense, le milieu excentré smashe sa tête qui passe entre les jambes de Lecomte.

39eme minute
Guerreiro se retrouve étrangement seul à 25 mètres. Il arme une frappe vicieuse, à rebond, repoussée en corner par Enyeama.

50eme minute
Civelli s'élève au-dessus de la défense sur un coup-franc parfaitement distillé par Boufal mais sa tête décroisée, à cinq mètres du but du FCL, est totalement manquée.

56eme minute (2-0)
Parti à la limite du hors-jeu, Benzia est excentré sur l'aile droit. Pourtant, l'attaquant décide de frapper fort à ras de terre. C'est croisé et Lecomte repousse du bout des doigts dans les pieds de Bauthéac qui pousse le ballon dans le but vide.

63eme minute
Civelli s'impose une nouvelle fois dans les airs mais sa tête décroisée est claquée en corner par Lecomte qui garde son équipe dans le match.

81eme minute
Après un une-deux, Moukandjo se décale légèrement sur la droite. Le deuxième meilleur buteur du championnat se ferme l'angle mais frappe fort entre les jambes de son défenseur. Sur la trajectoire, Enyeama ne peut que repousser le ballon.

83eme minute (3-0)
Après avoir récupéré le ballon au niveau de la ligne médiane, D.Sidibé effectue un une-deux avec Boufal. Décalé sur le côté gauche, le latéral crochète le dernier défenseur avant de croiser sa frappe dans le petit filet opposé.

91eme minute
Bien placé à l'entrée de la surface, Moukandjo adresse une frappe enveloppée de toute beauté vers la lucarne opposée d'Enyeama. Totalement battu, le gardien peut souffler en voyant le ballon fuir de peu le cadre

Les joueurs à la loupe

Lille
Aucun but depuis le début de la saison et deux en une seule soirée. BAUTHÉAC a sans conteste été l'homme de la soirée chez les Nordistes. S'il n'a pas marqué, BENZIA a pesé sur la défense avec sa faculté à se déplacer et sa gestuelle en mouvement. Il est notamment à l'origine du deuxième but du LOSC, inscrit quelques minutes avant son remplacement par TALLO (71eme) qui a été sifflé lors de son entrée et n'a rien montré sur la pelouse. Troisième homme du trident offensif lillois, BOUFAL a encore eu quelques éclairs mais n'a pas toujours lâché le ballon au bon moment. Il a néanmoins trouvé D.SIDIBÉ sur la troisième réalisation locale. Replacé à droite, le latéral a inscrit un but superbe pour parachever une prestation aboutie. Titularisé à gauche de la défense, PAVARD s'est, de son côté, surtout contenté de bien verrouiller son couloir, ce qu'il a bien fait face à des Lorientais peu offensifs. Remplacé suite à des crampes par Y.KONÉ (84eme). Solide et puissante, la charnière CIVELLI - SOUMAORO n'a pas vécu un match compliqué. Les deux joueurs auraient néanmoins pu concéder un penalty chacun sur des fautes existantes mais peu évidentes à siffler. En revanche, la main d'OBBADI dans sa propre surface était flagrante. Une seule erreur qui aurait pu gâcher une copie propre caractérisée par les douze ballons récupérés, avant d'être remplacé par M.MARTIN (82eme). Avec 76 ballons, BALMONT est de loin le Lillois qui a touché le plus la balle. Il a aussi réussi à se faire un nouvel ami, Didier Ndong, tandis que MAVUBA a fait dans la sobriété en bloquant le peu de jeu offensif lorientais. Dans ses cages, ENYEAMA a connu une soirée très tranquille malgré quelques interventions nécessaires en fin de première période et en toute fin de match.

Lorient
Un match sans... À l'image de la piètre copie rendue par GASSAMA, remplacé par MESLOUB dès la 51eme minute, Lorient a raté sa prestation. Titulaire pour la première fois de la saison, LAVIGNE n'a pas donné raison à Sylvain Ripoll qui a sorti son attaquant dès l'heure de jeu pour mettre JEANNOT à la place (61eme). Sans plus de succès. Deuxième meilleur buteur de Ligue 1 (11 buts), MOUKANDJO a signé son troisième match consécutif sans but et a livré une prestation bien terne malgré deux occasions dans les dernières minutes. Seule étincelle offensive de cette équipe, GUERREIRO a offert une première demi-heure fantomatique, éteint par D.Sidibé sur l'aile gauche. Après l'ouverture du score de Bauthéac, le Portugais s'est recentré et a donné un peu d'inventivité au jeu lorientais, sans se montrer toutefois dangereux jusqu'à son replacement au poste de latéral gauche. Le tout à la place de LE GOFF, qui a été remplacé par PHILIPPOTEAUX (71eme). À noter que les trois buts lillois sont venus du côté gauche breton. Invisible, JOUFFRE n'a pas réussi à être le capitaine dans la tempête. Seul milieu de terrain à sortir la tête de l'eau, NDONG a réalisé une prestation en dents-de-scie avec de bonnes choses et des périodes de sommeil. Mais il n'est pas évident de tenir seul une équipe face à de vieux bricards comme Mavuba ou Balmont. Placé devant la défense, BELLUGOU a vécu un calvaire avant son replacement un cran plus bas à la sortie de Gassama. Finalement, malgré les trois buts encaissés, la charnière Z.TOURÉ - L.KONÉ aura été l'une des seules satisfactions de la soirée. Si on occulte quelques oublis, à l'image du deuxième but, les défenseurs centraux se sont montrés convaincu, tout comme LECOMTE qui ne peut rien sur les trois frappes lilloises.

Monsieur l’arbitre au rapport

Excellent depuis le début de la saison, Jérôme Miguelgorry a aussi vécu une soirée sans. S'il a bien arbitré en n'adressant pas un carton rouge à Gassama en fin de première période, il aurait néanmoins pu exclure le latéral au retour des vestiaires pour une grossière faute de frustration sur Obbadi. Un penalty évident ainsi que deux autres, plus litigieux néanmoins, qui auraient également pu être sifflés en faveur des Merlus.

Ça s’est passé en coulisses...

- Équipé d'une pelouse synthétique depuis six ans, le FC Lorient passera à une pelouse hybride à partir de la saison prochaine. Un investissement qui devrait coûter 1,2 M€ dont 300 000 euros seront pris en charge par le club merlu.

- Gardien remplaçant du LOSC, le jeune Mike Maignan (20 ans) doit mettre un terme à sa saison. Le spécialiste des penalties devra se faire opérer d'une épaule selon son entraîneur Frédéric Antonetti.

- Le Mercato hivernal approche. Une période cruciale pour le LOSC et le FC Lorient dont les meilleurs joueurs sont suivis de près. Alors que l'Inter Milan courtiserait Sofiane Boufal et observerait Benjamin Pavard, la Lazio Rome songerait à Marko Basa. Côté lorientais, le deuxième meilleur buteur du championnat, Benjamin Moukandjo (11 buts) serait l'une des pistes suivies par le Hertha Berlin, club de l'ancien Lilliois Salomon Kalou

La feuille de match

L1 (18eme journée) / LILLE - LORIENT : 3-0

Stade Pierre Mauroy (28 170 spectateurs)
Temps frais - Pelouse correcte
Arbitre : M. Miguelgorry (3)

Buts : Bauthéac (27eme, 56eme) et D.Sidibé (84eme) pour Lille

Avertissements : Balmont (32eme) et Benzia (37eme) pour Lille – Gassama (46eme) et Ndong (61eme) pour Lorient

Expulsion :

LILLE
Enyeama (5) - Sidibé (6), Civelli (5), Soumaoro (4), Pavard (5) puis Y.Koné (84eme) - Mavuba (5), Balmont (6), Obbadi (5) puis Mar.Martin (82eme), Boufal (5), Bauthéac (6) - Benzia (5) puis Tallo (71eme)

N'ont pas participé : Elana, Sunzu, Amadou, Nangis
Entraîneur : F.Antonetti

LORIENT
Lecomte (5) - Gassama (2) puis Mesloub (51eme), L.Koné (5), Z.Touré (5), Le Goff (3) puis Philippoteaux (72eme) - Jouffre (4), Ndong (5), Bellugou (3), Guerreiro (4) - Lavigne (3) puis Jeannot (61eme), Moukandjo (3)

N'ont pas participé : Chaigneau, Paye, Barthelmé, Mulumba
Entraîneur : S.Ripoll

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant