Lille : Béria ne veut pas calculer

le
0
Lille : Béria ne veut pas calculer
Lille : Béria ne veut pas calculer
Pour Franck Béria, l'arrière gauche du LOSC, Lille ne devra pas calculer ni penser au match retour s'il souhaite obtenir un bon résultat face au Grasshopper Zurich, mercredi soir en match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions.

« On se sent prêt, on a beaucoup travaillé pour en être là et on a hâte de commencer dans le concret. On va s'appuyer sur tout le groupe et sur le travail collectif qui a fait notre force l'an dernier. On sera dans la continuité. Jouer la Ligue des Champions dès le mois de juillet, c'est très bien, ça pimente les choses. On est très concentrés. » En conférence de presse mardi après-midi, Franck Béria, assis aux côtés de son entraîneur, René Girard, a parfaitement résumé l'état d'esprit qui habite le groupe lillois à la veille de débuter la compétition officielle face aux Suisses du Grasshopper Zurich en match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Un premier acte qu'il faudra aborder sans penser à rien d'autre, assure l'arrière gauche lillois. Sinon, le LOSC pourrait se compliquer sérieusement la tâche, à l'entendre. « Il va falloir faire deux matchs pleins contre cette équipe-là et ne pas calculer en pensant au match retour. Les Suisses ont autant envie de passer ce tour que nous. C'est la Ligue des Champions, ça reste le niveau européen. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant